Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

78 /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 3 sites
Ils aiment 😃
✓ 43 visites

Description

78

Il y a cet homme qui a gardé le réflexe de tendre la main sous la table pour caresser son chien, alors que son chien est mort. Cette femme qui boit du Get 27 pour oublier que son amant ne viendra pas. Ce militant d’extrême droite qui cherche à embrigader le patron de la brasserie. À l’abri des regards, dans la cuisine, il y a le rescapé d’une nuit d’octobre. Et puis il y a l’enfant. L’enfant qu’un adulte accompagnait mais qui est seul à présent devant son verre vide. L’enfant qui attend que l’adulte revienne.
Nous sommes en 1978, dans une brasserie près de la cathédrale de Sens. C’est un instantané de la France et d’une époque. Mais aussi le récit atemporel et poignant de la perte de l’enfance, dans le bourdonnement indifférent de cette ruche française.

Sébastien Rongier fait d’un café une chambre d’échos, où résonnent les voix d’un pays venant tout juste de basculer dans la crise. Avec les guerres mondiales et coloniales, le paysage social se décompose et se recompose. Et les différentes lignes de forces du passé et du présent se croisent toutes, dans ce bar, dressant un portrait à la fois morcelé et puissant du xxe siècle français.

Auteur d’un premier roman en 2009 (Ce Matin, Flammarion), Sébastien Rongier publie également des essais d’esthétique sur les formes artistiques et sur l’image : Cinématière (Klincksieck) et Théorie des fantômes. Pour une archéologie des images (Les Belles Lettres).


Fayard, 19 août 2015
Tags : - -
Balade littéraire à partir de : Sens

ISBN 9782213687063
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la presse en ligne

du 30 septembre 2015 😃😃

Entre Ferré et Ferrat, aussi. Pleines de timbres et de voix. Un chapelet mélancolique qu’on égrènerait pour attraper un sens qui échappe, mais auquel on s’accroche.

Lire sur le blog

2 critiques de la blogosphère

du 30 novembre 2015

Le propos est ambitieux et intéressant. Quant à l’écriture, il faudra accepter de se laisser un peu dérouter.

Lire sur le blog

du 2 septembre 2015

Sébastien Rongier part d’un de ces souvenirs, l’attente d’un enfant dans cette brasserie, à Sens, dans sa propre province. Une attente qui avait duré 1h30, et dans ce dépli faire tenir tout un livre.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

2 septembre 2015 : Sébastien Rongier - 78 (connectez-vous à la chaine Youtube librairie mollat )

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

2 septembre 2015 : LECTURES | «78», DE SÉBASTIEN RONGIER (connectez-vous à la chaine Youtube François Bon )