Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

Valet de pique / Joyce Carol Oates < / >


Les indicateurs

Valet de pique, de édité par Philippe Rey le 2 mars 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 11 sites + 1 podcast .
Cette notice a été consultée par 256 visiteurs.

Description

Valet de pique
Titre original : Jack of spades
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Claude Seban

Quel auteur n’envierait le sort d’Andrew J. Rush ? Écrivain à succès de romans policiers vendus à plusieurs millions d’exemplaires dans le monde, père de famille heureux, Andrew vit dans une petite ville du New Jersey où il trouve le calme nécessaire pour édifier son œuvre. Mais Andrew a un secret que même ses plus proches ignorent : sous le pseudonyme de Valet de pique, il écrit des romans noirs, violents, pervers, romans qui scandalisent autant qu’ils intriguent le monde littéraire. Cet équilibre tout en dissimulation qu’Andrew a patiemment élaboré va être menacé. Au départ, la plainte d’une voisine, Mme Haider, probablement un peu dérangée, qui l’accuse d’avoir plagié ses romans autopubliés. Parallèlement sa fille lui pose des questions gênantes après avoir trouvé des traces autobiographiques dans un roman du Valet de pique ; sa femme Irina est soupçonnée par Andrew d’entretenir une liaison avec un professeur de maths. Ces éléments menaçants vont réveiller chez Andrew des fantômes du passé, réveiller aussi la voix désormais plus insistante et terrifiante du Valet de pique… Un thriller magistral de Joyce Carol Oates, efficace, inquiétant, drôle aussi, un roman qui éclaire les forces noires manipulant la conscience d’un auteur à succès, et entraîne son lecteur hypnotisé sur la mince ligne de crête séparant génie et folie.

ISBN 9782848765853

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

12 occurrences sur le web

Les lectures d’Antigone ... du 12 novembre 2017

Une lecture en demi-teinte pour toi, donc, mais qui t’a pour autant donné envie de continuer à lire l’auteure.

Lire sur le blog

Lire au lit du 13 juin 2017 😃😃

L’écriture est fluide et très agréable. Un bon thriller psychologique qui parle d’écrivain, de littérature, de création, de double ne pouvait que me séduire !

Lire sur le blog

Café Powell du 2 mai 2017 😃😃😃

Celui-ci est véritablement magistral. On en tourne les pages à toute vitesse, et, comme Andrew, on se fascine pour la personnalité étonnante et trouble de Mme Haider, pour sa bibliothèque bien garnie, pour ses écrits mystérieux...

Lire sur le blog

Journal d’une lectrice du 18 avril 2017 😃

La petite mécanique de Oates est parfaitement réglée pour nous montrer, avec une bonne dose d’humour, comment le réel le plus banal peut glisser insensiblement par une accumulation de petits décalages improbables vers la folie la plus meurtrière.

Lire sur le blog

Blablabla mia du 16 avril 2017 😃

Joyce Carol Oates livre un récit très sombre sur les apparences qui dominent ce monde, et se révèlent souvent trompeuses, sur le secret, le processus d’écriture, la ligne ténue entre le génie et la folie, les pulsions violentes quand les digues lâchent.

Lire sur le blog

Les Émois du 30 mars 2017

"Valet de pique" de Joyce Carol Oates

Télécharger le podcast

Les mots de la fin du 29 mars 2017 😃😃

Une écriture alerte et pénétrante, une atmosphère enténébrée, un personnage pernicieux dont Joyce Carol Oates prend plaisir à satiriser, un suspense entretenu. Un roman haletant.

Lire sur le blog

La bibliothèque de Noukette du 23 mars 2017 😃😃

Oates se joue du lecteur, sème le trouble tout en manipulant de façon subtile les codes du roman noir. Terriblement efficace, Valet de pique est un roman finement psychologique qui titille et tient le lecteur en haleine de bout en bout.

Lire sur le blog

Fragments de lecture du 7 mars 2017 😃😃😃

Au départ, le lecteur est incrédule, il lit la mise en place de l’intrigue. Puis, l’incrédulité disparaît et le lecteur est convaincu, tant la trame narrative est brillante : l’histoire s’emballe, Valet de pique se dévoile, et la folie empiète de plus en plus sur la raison.

Lire sur le blog

Au bordel culturel du 6 mars 2017 😃😃

Un roman qui happe le lecteur dès les premières pages ; un roman qu’on ne peut lâcher avant de l’avoir terminé. Le malaise se fait présent d’un bout à l’autre du récit. Et quelle fin !

Lire sur le blog

La règle du jeu du 4 mars 2017 😃😃

Joyce Carol Oates signe à nouveau un roman remarquable. Elle choisit ici la littérature de genre pour explorer plus avant la folie latente.

Lire sur le blog

En lisant en voyageant du 3 mars 2017 😃

Pour le malaise créé, c’est gagné, pour le roman qui se lit d’un coup sans le lâcher, c’est gagné aussi, je l’avoue honnêtement ! Mais les trucs non expliqués me laissent dubitative...

Lire sur le blog