Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature francophone

Vagabond /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 4 sites
Appéciation : 3/5
✓ 69 visites

Description

Vagabond

Un homme dont on ne connaîtra pas le nom, ses soirées, il les passe à jouer du blues dans les cafés de Limoges, mais ce pourrait être ailleurs. Mais pas n’importe où : il faut que ce soit une ville avec des traces d’histoire, des ruelles sombres, des vieilles pierres. La journée, il marche dans les rues, voyant à peine les humains qui sillonnent d’un pas pressé les rues, ceux qui ont quelque chose à faire, une vie à construire alors que la sienne, de vie, ressemble à une ruine. Et voilà qu’un soir apparaît au bar une femme, une inconnue magnifique, pour laquelle il se met à jouer sa propre musique, à chanter ses propres mots. Ils boivent un verre, il la raccompagne au pied de sa demeure et rentre à son hôtel miteux. La reverra-t-il ? Saura-t-il qui elle est ? Il rentre à son hôtel pour dormir, pour rêver à Alicia, celle avec qui il y a quinze ans il partageait la scène, celle qui est partie et qui lui a brisé le coeur. Alicia est en ville. Elle chante au Styx. L’homme sera au Styx, bien sûr, pour Alicia. Ca n’est pas une bonne idée, et il le sait. L’apparition de ce fantôme va déclencher chez l’homme une plongée dans le passé, dans l’enfance et la douleur. Bouysse bascule alors dans la poésie, noire, violente, obsessionnelle, et achève son roman en beauté et en désespoir, emmenant avec lui un lecteur consentant, déconcerté, pris.


La manufacture de livres, 22 septembre 2016
Tags : - -  - 
Balade littéraire à partir de : Limoges

ISBN 9782358871358
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

4 critiques de la blogosphère

du 17 juillet 2017 😞

Trop de clichés, trop d’incohérences dans des détails qui m’ont pourtant sauté aux yeux. Au final je n’ai pas relevé grand-chose de crédible, j’ai trouvé l’ensemble surjoué et, cerise sur le gâteau, pas franchement bien écrit.

Lire sur le blog

du 28 septembre 2016 😃😃

Plus que jamais Vagabond pose Franck Bouysse comme un vrai esthète de la langue française, un poète du noir.

Lire sur le blog

du 23 septembre 2016 😃😃

Il y a des romans qui donnent à voir l’étrange beauté des malheurs et des recoins les plus sombres des hommes, en voilà un beau spécimen.

Lire sur le blog

du 23 septembre 2016 😃

L’auteur en ponctuant sa prose d’un ton écarlate, par le biais rhétorique de la Numération Formule Sanguine, densifie son propos et y adjoint un prisme de lecture tendu et fragile.

Lire sur le blog
Insérer cette revue du web sur votre blog grâce au code suivant