Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature germanique

Une vie entière /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 5 sites
Ils aiment 😃
✓ 54 visites

Description

Une vie entière

Bien souvent dans le restant de sa vie, Andreas Egger repensera à ce matin de février dix-neuf cent trente-trois où il a découvert le chevrier Jean des Cornes agonisant sur sa paillasse. Dans une hotte arrimée à son dos, il l’a porté au village, sur un sentier de montagne de plus de trois kilomètres enfoui sous la neige. Pour se remettre d’aplomb après cette course hallucinée, il fait halte à l’auberge : quand le corsage de Marie, la jeune femme qui lui sert son schnaps, effleure son bras, une petite douleur l’envahit tout entier.
Andreas Egger a déjà trente-cinq ans alors, et il a construit sa vie tout seul : orphelin, il a été recueilli à quatre ans par une brute dont les coups l’ont rendu boiteux. Malgré cela, comme il le dit à Marie au moment de lui demander sa main : un homme doit « élever son regard, pour voir plus loin que son petit bout de terre, le plus loin possible. »
Aussi prend-il part à l’aventure des téléphériques, qui vont ouvrir sa vallée à la modernité, avant d’être envoyé sur le front de l’Est, dans les montagnes du Caucase. À son retour, « le maire n’est plus nazi, à la place des croix gammées les géraniums ornent de nouveau les fenêtres des maisons » et les étables vidées de leurs bêtes abritent les skis des touristes.
Pris par la force visuelle de certaines scènes – la déclaration d’amour à Marie est un morceau d’anthologie –, et par une langue sobre et rythmée où chaque mot est pesé, on ne lâche pas ce saisissant portrait d’un homme ordinaire, devenu bouleversant parce qu’il ne se donne d’autre choix que d’avancer.


Sabine Wespieser, 1er octobre 2015
Tags : -

ISBN 9782848051949
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

5 critiques de la blogosphère

du 25 avril 2016 😃

Un court roman qui se lit lentement, qui imperceptiblement trace sa route dans l’esprit des lecteurs et y laisse des marques, une sorte de paix intérieure, de calme, et de respect pour Egger qui aura construit sa vie courageusement et honorablement.

Lire sur le blog

du 17 janvier 2016 😞

Par le fait, peut-être, que je préfère les défauts, les aspérités, les exagérations. Trois choses absentes chez Robert Seethaler, dont la minutie et l’art du travail bien fait m’ont laissée froide.

Lire sur le blog

du 30 novembre 2015 😃😃😃

Un dépouillement proche d’une forme d’humilité bien loin des modes actuelles, et qui m’a parfois rappelé le meilleur de De Luca.

Lire sur le blog

du 2 novembre 2015 😃

Une vie entière est un roman magnifique et émouvant qui ne cherche jamais l’emphase ou le mélodrame.

Lire sur le blog

du 15 octobre 2015

Le roman de Robert Seethaler illustre l’omniprésence de la douleur et de la souffrance dans une vie humaine, et aussi la tentative, vaine dans le cas du personnage, d’en atténuer les aspérités et les rigueurs.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

6 novembre 2015 : Une vie entière, de Robert Seethaler (connectez-vous à la chaine Youtube Librairie La Procure )

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

31 août 2015 : Rentrée littéraire 2015 / Sabine Wespieser - Robert Seethaler (connectez-vous à la chaine Youtube librairie mollat )