Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature irlandaise

Une famille passagère / Gerard Y Donovan < / >


Les indicateurs

Une famille passagère, de édité par Seuil le 1er septembre 2016,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites .
Sélection :
Tag :  
Cette notice a été consultée par 30 visiteurs.

Description

Une famille passagère
Titre original : A place for Albert
Traduit de l'anglais par Georges-Michel Sarotte

Début septembre 1938, dans la station balnéaire de Margate, un bébé est enlevé par une narratrice anonyme, femme d’âge mûr. En mal d’amour et d’enfant, elle a méthodiquement préparé son geste. À bord de sa voiture, une Austin Ruby transformée en logis roulant, elle fuit de ville côtière en ville côtière, pleine d’attention pour le bébé qu’elle a baptisé Albert, mais de plus en plus désemparée. Va-t-elle rendre l’enfant à ses parents éplorés ou le garder ? Et que signifient pour elle les notions de maternité et de famille ?

Dans un style poétique, puissant et concis, l’auteur recrée l’atmosphère des stations balnéaires populaires d’Angleterre à la veille de la guerre, et évoque les tourments d’une femme à la fois lucide et obsédée qui nous entraîne dans son délire réfléchi.

Tour à tour brumeux et ensoleillé, comme le temps de cette fin d’été, ce récit tout en subtilité ne dissipe jamais le mystère d’une vie.

Poète, romancier, nouvelliste, Gerard Donovan est né en Irlande et vit aujourd’hui aux États-Unis. Julius Winsome, son premier roman, traduit en français et paru au Seuil en 2009, a reçu un accueil chaleureux de la part des critiques et des lecteurs.

ISBN 9782021291155

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Télérama du 7 décembre 2016 😃😃

Austère et poétique, le romancier adopte les raisonnements de son héroïne sans dissiper ses mystères, ses failles et la douleur de son passé.

Lire sur le blog

Clara et les mots du 27 octobre 2016 😃😃

Gerard Donovan installe une ambiance très particulière, très troublante. On a vraiment l’impression d’être dans ses stations balnéaires d’avant-guerre de l’Angleterre qui se vident des touristes avec un côté désuet...

Lire sur le blog

Cathulu du 19 septembre 2016 😃😃😃

Dans une prose à la fois poétique et précise, Gerard Donovan nous emporte dans un univers troublé et fascinant. Du grand art.

Lire sur le blog