kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures nord-américaines
  4. > Littérature américaine

Un soleil sans espoir

Que dit le web du roman policier de Kent Anderson ?

Mon roman ? Noir et bien serré ! : Une nouvelle fois, Kent Anderson se livre avec une sincérité confondante en nous proposant un texte saisissant, d’une rare beauté où l’ombre de la violence et du désespoir de la rue se dissipe parfois à la lumière de cette humanité...
Page créée le 08/11/2018 - mise à jour le 21/01/2019 à 09:31

Tableau de bord




6 occurrences sur le web



4ème de couv


Le regard bouleversant et terriblement humain d’un vétéran du Vietnam sur le quotidien d’un commissariat d’Oakland. Par l’auteur du roman culte Sympathy For The Devil Après plusieurs années d’enseignement, Hanson, le héros de ce roman si émouvant, rejoint la police dans un quartier d’East Oakland économiquement dévasté. Ancien des Forces spéciales au Vietnam, la pureté des situations de vie et de mort de la guerre lui manque. Il se moque bien de vivre ou de mourir, et cette liberté le rapproche de cette communauté en déshérence. Immédiatement en conflit avec la politique d’endiguement par la force de la police blanche envers les Noirs, il s’envisage comme un « assistant social armé ». Jusqu’au jour où il croise le chemin de Felix Maxwell, un baron de la drogue devenu le héros local... Suite d’épisodes souvent hallucinatoires, Un soleil sans espoir dépeint le combat d’un homme que plus rien ne semble blesser et qui, à force d’humanité, et sans jamais renoncer à la force, va tout faire pour chasser la violence du quartier. Superbe conclusion de la trilogie commencée avec Sympathy For The Devil et Chiens de la nuit. Kent Anderson décrit une Amérique tout aussi divisée que l’est l’âme de ce grand écrivain, ami des géants de la littérature policière que furent Crumley et Harry Crews.

ISBN 9782702161692

Recherche associée


Carrousel