Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Un rapport / Brian Evenson < / >


Les indicateurs

Un rapport, de édité par Cherche midi - Collection Lot 49 - le 5 janvier 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites .
Cette notice a été consultée par 70 visiteurs.

Description

Un rapport
Titre original : A collapse of horses
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Sabine Porte

Capable de l’humour le plus noir, plongeant ses personnages dans l’acide de situations extrêmes, Brian Evenson revient aujourd’hui avec ces textes forts et dérangeants, où l’absurde cache souvent une logique instable ou une terrible vérité. Qu’il s’agisse du cœur d’un bébé qui bat dans la poitrine de son ours en peluche, d’un homme qui perd son bras, ou de la puissance dévastatrice de la poussière sur une autre planète, ce sont, toujours, le corps humain et sa psyché fragile qu’Evenson explore, grâce à son écriture à la fois épurée et tranchante. Distillant le doute, jouant avec le suspense et l’incompréhension, il réussit à créer des ambiances aussi tangibles qu’irréelles, avec, en perpétuelle ligne de mire, la chute sans cesse recommencée de l’homme. Avec Evenson, le cauchemar a trouvé son ambassadeur. Ce que la presse a dit : " Une terrible puissance combinée à un humour ravageur. " Le Monde " Un univers dont on ressort sidéré mais admiratif. " L’Obs " Une œuvre obsédante et vertigineuse. " Télérama

ISBN 9782749153803

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Charybde 27 du 17 février 2017 😃

Dense, omniprésent et pourtant toujours si ténu, le texte suinte du sentiment que le presque ordinaire, quel que soit le contexte, peut à tout moment déraper sur ses ancres, décrocher et ouvrir un horizon résolument autre, insondable et effrayant.

Lire sur le blog

La livrophage du 4 février 2017

Brian Evenson sème la confusion, perturbe, distord. J’ai ressenti parfois un profond malaise, parce qu’on ne peut être justement sûr de ce qui est vivant et de ce qui est mort, où commence le délire, l’hallucination, la démence, séparer le plausible de l’improbable…

Lire sur le blog

Un dernier livre avant la fin du monde du 18 janvier 2017 😃😃😃

Un tour de force de narratif tant nous nous attendons à découvrir un monstre et tant nous tombons dénue devant la chute.

Lire sur le blog