kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature française

Un père sans enfant : que dit le web du roman de Denis Rossano ?

Page créée le 03/09/2019 - mise à jour : 07/05/2020 à 13:19


L'appréciation est bonne sur le web littéraire.
Les internautes trouvent ce livre : #magnifique #complexe.

Tu vas t’abimer les yeux : « Un Père Sans Enfant » est un livre riche, bourré de références cinématographiques (et qui donne d’ailleurs envie de découvrir tous ces films – , qui retrace une période sombre et complexe.

Tableau de bord




4 occurrences sur le web



4ème de couv


Le père est Douglas Sirk, metteur en scène de théâtre dans les années 20 et réalisateur apprécié de Goebbels dans les années 30. Marié à une juive, il doit fuir l’Allemagne pour les États-Unis où, grâce à ses mélodrames, il conquiert Hollywood.
L’enfant est Klaus Detlef Sierck, le fils que Douglas a eu avec sa première femme, une actrice ratée devenue une nazie fanatique. Quand ils divorcent en 1928, elle lui interdit de voir son fils de quatre ans dont elle fera un enfant star du cinéma sous le Troisième Reich.
Le père ne reverra jamais son fils, sauf à l’écran.

Au soir de sa vie, dans les années 80, Douglas Sirk s’entretient avec Denis Rossano, un jeune étudiant en cinéma. Le réalisateur fait revivre Berlin, la propagande, son second mariage, l’exil, les grands studios après guerre, mais ne dit rien ou presque sur Klaus. Toute la vie, toute l’œuvre de cet homme furent pourtant la quête désespérée de son fils adoré.
Pour mettre des mots sur cette histoire que Douglas Sirk n’a jamais racontée, Denis Rossano mène l’enquête, jusqu’à découvrir ce que le cinéaste lui-même ignorait.

Un père sans enfant est un roman vrai, digne des plus grands mélodrames.

ISBN 9782370732880

Recherches associées


Carrousel