Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

Un dernier verre au bar sans nom / Don Carpenter

< / >

Les indicateurs

Un dernier verre au bar sans nom, de édité par Cambourakis - Littérature (Cambourakis) - le 9 mars 2016,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 7 sites + Youtube.
Cette notice a été consultée par 75 visiteurs.

Description

Un dernier verre au bar sans nom
Titre original : Friday at Enrico's
édité par Jonathan Lethem
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Céline Leroy

Oeuvre posthume, « Un dernier verre au bar sans nom » met en scène un couple d’écrivains, Jaime Froward et Charlie Monel, depuis leur rencontre à l’université jusqu’au moment de leur séparation, une quinzaine d’années plus tard. Tableau de la vie littéraire sur la côte Ouest des Etats-Unis au tournant des années 1960-70, le roman concentre la plupart des thématiques chères à Carpenter : comme « Sale Temps pour les braves », le livre présente un épisode carcéral ; comme dans « Deux Comédiens », Hollywood y apparaît dans sa démesure et sa folie ; comme dans tous ses romans, la fragilité des destins humains et l’angoisse de la perte, la dépression et la nécessité de faire face apparaissent comme les motifs majeurs de ce livre – avec, comme un corollaire inéluctable, comme une évidence bien ancrée au cœur de ces vies : l’alcool. Le livre s’ouvre sur la gueule de bois consécutive au mariage express de Jaime et Charlie, et s’achève sur ces mots « il lui restait beaucoup de verres à boire ». La publication de ce roman demeuré inédit vingt ans après la mort de l’auteur, dont l’édition a été confiée à Jonathan Lethem, a fait événement aux Etats-Unis.

ISBN 9782366241914

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

7 occurrences sur le web

Shangols du 25 mai 2016 😃😃😃

lLécriture reste au plus près de l’os, évite le mélodrame ou les grandes orgues, et se contente de jouer sa mélodie infiniment triste sur un mode mineur. Du coup, on ressort de la chose chamboulé. Magnifique.

Lire sur le blog

Clara et les mots du 19 mai 2016 😃😃😃

C‘est bluffant et ce roman est complètement addictif. Que ça soit l‘atmosphère d’un bar ou les états d’âme des personnages, tout est parfaitement réussi !

Lire sur le blog

Le bouquineur du 10 mai 2016 😃

Pas de mots compliqués ou de tournures de phrases chiadées, tout coule, laissant croire que la littérature serait à la portée de tous, la forme démentant le propos.

Lire sur le blog

Bibliobs du 21 avril 2016 😃

Il n’y a pas de super-héros chez Don Carpenter, mais des idéalistes qui, tous, ont gardé une âme d’enfant.

Lire sur le blog

Télérama du 20 avril 2016 😃😃😃

On pense à Richard Brautigan, à John Fante, à tous ces auteurs que Don Carpenter fréquentait.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 11 avril 2016 😃😃

Captivant, littéraire, gemme excavée pour le plaisir de la lecture !

Lire sur le blog

Un dernier livre avant la fin du monde du 11 mars 2016 😃

Un dernier verre au bar sans nom » comme le destin d’un écrivain, enfermé dans cette pièce seul derrière une machine, cherchant à s’évader par les mots écrits sur une feuille.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

20 mai 2016 : Don Carpenter - Un dernier verre au bar sans nom - Payot Librairie (connectez-vous à la chaine Youtube PayotLibraire )

Payot - Marque Page - Don Carpenter - Un dernier verre au bar sans nom.

Achetez vos livres sur le site de la librairie Payot !

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

5 septembre 2016 : Médiathèque Audencia business School : Rentrée Un dernier verre au bar sans nom (connectez-vous à la chaine Youtube audenciatv )

Un dernier verre au bar sans nom de Don Carpenter, présentée par Géraldine. Plongez dans un univers de jeunes auteurs qui racontent leurs histoires d'amour et leur rêve de devenir écrivain....