Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

Station Eleven /

Facebook

Les indicateurs

❤ Coup de coeur de la blogosphère
✓ En vue sur 31 sites + 2 podcasts
Appéciation : 4.13/5
✓ 705 visites
✓ Prix des libraires du Québec "roman hors Québec"

Description

Station Eleven

Une pandémie foudroyante a décimé la civilisation. Une troupe d’acteurs et de musiciens nomadise entre de petites communautés de survivants pour leur jouer du Shakespeare. Ce répertoire classique en est venu à représenter l’espoir et l’humanité au milieu des étendues dépeuplées de l’Amérique du Nord. Centré sur la pandémie mais s’étendant sur plusieurs décennies avant et après, Station Eleven entrelace les destinées de plusieurs personnages dont les existences ont été liées à celle d’un acteur connu, décédé sur scène la veille du cataclysme en jouant Le Roi Lear. Un mystérieux illustré, Station Eleven, étrangement prémonitoire, apparaît comme un fil conducteur entre eux.


Rivages, 24 août 2016
Tags : - - - -  -  -  -  - 

ISBN 9782743637552
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la presse en ligne

du 8 septembre 2016 😃😃😃

Très noir, il se termine aussi sur une formidable pulsion de vie.

Lire sur le blog

du 7 septembre 2016 😃😃😃

Face au deuil, à la désolation, à la solitude, l’art permet de survivre et d’éviter le retour à l’état sauvage.

Lire sur le blog

29 critiques de la blogosphère

du 17 septembre 2017 😃😃😃

On est autant subjugué à la lecture de Station Eleven par la force évocatrice et la sensibilité de l’écriture que par la manière parfaite dont chaque pièce s’emboîte.

Lire sur le blog

du 23 mai 2017 😃

Ce roman, qui contient des rebondissements, n’est cependant pas un roman d’aventures enlevées et héroïques, mais bien plus un livre assez mélancolique sur le passé, les souvenirs et le temps qui s’écoule.

Lire sur le blog

du 4 avril 2017 😃😃

Le récit est vraisemblable et la vitesse à laquelle les personnages ont oublié tout ce qui faisait notre monde moderne (vingt ans à peine) montre à quel point il est fragile.

Lire sur le blog

du 16 mars 2017 😃😃😃

Ne passez pas à côté de cette petite perle, qui donne au post-apocalyptique ses lettres de noblesse !

Lire sur le blog

du 9 mars 2017 😃😃😃

Bel hymne à l’art, ce roman post-apocalyptique parle aussi du souvenir, de la disparition puis de la reconstruction d’une humanité.

Lire sur le blog

du 20 janvier 2017 😃😃😃

Station Eleven est un roman comme il en existe peu, un roman qui marque profondément la vie d’un lecteur et l’accompagne très longtemps.

Lire sur le blog

du 15 janvier 2017 😃😃😃

Avec une écriture pleine de force et de délicatesse, Emily St. John Mandel transcende le noir pour le rendre plus éclatant.

Lire sur le blog

du 9 janvier 2017 😃😃😃

Vous ne connaissez pas cette auteure canadienne-anglaise ? Amateurs de polars et de romans noirs, n’attendez pas la fin d’un monde pour découvrir l’Apocalypse selon Emily St. John Mandel.

Lire sur le blog

du 30 novembre 2016

Je pense que de façon globale j’ai un peu de mal avec la façon de faire des romans en Amérique du Nord mais je n’exclue pas non plus une lecture à un moment non-propice. Tant pis, c’est comme ça.

Lire sur le blog

du 11 novembre 2016

Loin de tout artifice SF classique, Emily St John Mandel nous livre ici un récit d’une rare mélancolie !

Lire sur le blog

du 27 octobre 2016

En bref, ce n’est ni un coup de coeur, ni une déception, une lecture en demi-teinte que je ne regrette pas d’avoir faite.

Lire sur le blog

du 25 octobre 2016 😃😃

Abolissant la frontière entre science-fiction et littérature générale, Emily St. John Mandel signe, avec douceur, un très beau roman sur les armes pour combattre la cruauté du monde.

Lire sur le blog

du 22 octobre 2016 😃😃

L’auteure avance ses pions lentement, en s’attardant sur la psychologie des personnages, ce qui les relie, ce qui les oppose, ce qui les pousse vers l’avant et les motive à recréer un monde viable.

Lire sur le blog

du 20 octobre 2016 😃😃😃

Il serait vraiment dommage de ne pas lire « Station Eleven » qui est autant passionnant que lumineux, extrêmement bien maîtrisé et habilement mené !

Lire sur le blog

du 27 septembre 2016 😃😃

Nous sommes loin de La Route de Cormac McCarthy, âpre, violent et presque sans espoir, mais nous nous rapprochons parfois de La Constellation du chien de Peter Heller par la poésie qui s’en dégage.

Lire sur le blog

du 26 septembre 2016 😃😃😃

Station Eleven a une dimension de conte autant philosophique que politique et c’est assurément l’un des très grands livres de cette année 2016. L’émotion qui se dégage de ces 475 pages est tout simplement jouissive.

Lire sur le blog

du 21 septembre 2016 😃😃

Des personnages attachants, une intrigue très bien menée, une belle écriture : les pages se tournent toutes seules. Un vrai et grand plaisir de lecture pour ce livre captivant !

Lire sur le blog

du 16 septembre 2016 😃😃

Roman différent qui m’a subliment surpris, et m’a redonné du baume au cœur. Plus efficace que n’importe quel médicament drogue ou alcool

Lire sur le blog

du 14 septembre 2016 😃😃

J’ai adoré ce roman qui est d’une grande douceur malgré son univers terrible. Et puis, Shakespeare…

Lire sur le blog

du 13 septembre 2016 😃😃

En laissant ainsi au lecteur une liberté quasi totale d’interprétation, Emily St. John Mandel le responsabilise et l’invite à partager pleinement l’expérience de ses personnages.

Lire sur le blog

du 3 septembre 2016 😃😃

Voilà, dans le cadre très codifié du récit post-apocalyptique, une vision originale, sensible, non dépourvue de lueurs d’espoirs sans pour autant jamais verser dans l’angélisme ou le prêchi-prêcha.

Lire sur le blog

du 31 août 2016 😃😃😃

Envoûtée dès le début, je me suis laissé séduire par la plume de cette jeune et brillante écrivaine.

Lire sur le blog

du 24 août 2016 😃

Ça reste un livre assez touchant, parfois vraiment émouvant (les pages sur le musée de la civilisation, sur la fin, très belles), mais qui ne justifie pas la réputation de chef-d’oeuvre qui le précède.

Lire sur le blog

du 24 août 2016 😃😃😃

L’art et la mémoire comme remparts à la barbarie… Un roman passionnant dans un monde sombre et noir mais d’où le tendre n’est pas absent.

Lire sur le blog

du 24 août 2016 😃😃😃

C’est un sacré défi que s’est lancé Emily St John Mandel, choisissant d’entrelacer- de main de maître- les destins de différents personnages, sur des décennies, sans jamais nous perdre en route.

Lire sur le blog

du 23 août 2016 😃😃😃

Intelligent, enrichissant, surprenant mais surtout, de ceux qui procurent ce plaisir originel de la littérature, celui d’une bonne histoire qui vous emporte complètement.

Lire sur le blog

du 22 août 2016 😃😃😃

On est donc loin de romans post-apo désespérés comme « La route » de Cormac McCarthy ou « Gueule de truie » de Justine Niogret... « Station eleven » est une grande réussite, et sans doute un modèle de construction narrative.

Lire sur le blog

du 9 août 2016 😃😃

L’enquête est un oignon formidable, que la lectrice ou le lecteur devront peler couche après couche...

Lire sur le blog

du 5 août 2016 😃

J’ai vraiment été portée tout au long du roman, jusqu’à la dernière page par la luminosité, pas forcément évidente au début, de Station Eleven.

Lire sur le blog

2 podcasts

C’est à lire du 8 janvier 2017

C'est à lire du 08 janvier 2017

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission

Mauvais genres du 10 septembre 2016

"Survivre ne suffit pas" : rencontre avec Emily St. John Mandel

Site de l'émission

Tweets de couv'

Station Eleven de Emily St. John Mandel, par G. De Cherge . Paris 15.

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

2 avril 2016 : Emily St. John Mandel on Station Eleven at 2016 AWP Conference & Book Fair (connectez-vous à la chaine Youtube Book View Now )

Rich Fahle interviews Emily St. John about her novel, Station Eleven, at the 2016 AWP Conference and Book Fair. FROM THE PUBLISHER An audacious, ...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

16 juillet 2015 : Book Review: Station Eleven by Emily St. John Mandel (connectez-vous à la chaine Youtube Effusions of Wit )

I finally got around to reading Station Eleven! Here are some of my thoughts. If you prefer the short version, stay tuned for my July Wrap-up :) LINKS BELOW!