Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature britannique

Sous son toit / Nicole Neubauer < / >


Les indicateurs

Sous son toit, de édité par Robert Laffont - La Bête noire (Paris. 2015) - le 19 octobre 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites .
Sélection :
Cette notice a été consultée par 184 visiteurs.

Description

Sous son toit
Titre original : Kellerkind
Traduit de l'allemand par Pierre Malherbet

Il a du sang sur les mains. Il ne se souvient de rien. Quand l’avocate Rose Benninghoff est retrouvée morte dans son appartement à Munich, la gorge tranchée, le commissaire Waechter semble tenir le coupable idéal : Oliver Baptiste Junior. Le garçon de quatorze ans était tapi dans le sous-sol de l’immeuble, les mains couvertes de sang. Manifestement battu par son père, un homme que la victime avait fréquenté, Oliver prétend n’avoir aucun souvenir de la soirée qui a précédé le crime. Par ce rude hiver, le plus froid depuis des années, le commissaire Waechter et son équipe organisent une redoutable chasse à l’homme pour démasquer le meurtrier. Mais le mystère qui entoure Rose, secrète et insaisissable, les ralentit autant que la neige qui recouvre la ville... Véritable best-seller outre-rhin, le premier volet des enquêtes du commissaire Waechter. " Nicole Neubauer nous entraîne au bord du précipice où se mêlent amour, vengeance et espoir. " Süddeutsche Zeitung.

ISBN 9782221159613

BNF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

Totalybrune du 1er avril 2018 😃

Sous son toit est le premier roman avec le commissaire Waecheter et c’est une joie de les retrouver en espérant que la suite sera traduite en France prochainement.

Lire sur le blog

Quatre sans quatre du 1er novembre 2017 😃

Le roman vaut surtout pour l’analyse des liens entre adultes et adolescents, entre parents – biologiques, choisis ou subis - et enfants, de la complexité des relations humaines et de l’impact terrible des blessures anciennes.

Lire sur le blog