Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature espagnole

Si rude soit le début /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 6 sites + 1 podcast
Appéciation : 4.17/5
✓ 127 visites

Description

Si rude soit le début

Madrid, 1980 : après quarante années de dictature, le vent du changement souffle sur la société espagnole. Le jeune Juan de Vere vient de trouver son premier emploi en tant que secrétaire privé du célèbre réalisateur et scénariste Eduardo Muriel. Celui-ci lui présente sa femme, la belle et inquiétante Beatriz Noguera, lui fait connaître son cercle d’amis et lui ouvre sans le savoir une porte dérobée sur son intimité et ses souvenirs.
D’abord fasciné par la vie de son patron, Juan découvre pourtant progressivement que le brillant décor a un envers bien plus obscur : pourquoi Eduardo Muriel déteste-t-il sa femme ? Où se rend cette dernière lors de ses longues promenades en ville sans but apparent ? Qui est en réalité le docteur Van Vechten, ce vieil ami de la famille, et faut-il croire ce qu’on raconte à son sujet ?
Le jeune secrétaire va essayer d’éclaircir ces mystères, et bien d’autres, au cours d’une enquête captivante qui servira de cadre à son éducation sentimentale, dans ces années où Madrid s’est transformé en une interminable fête.
Après le succès mondial de Comme les amours (Gallimard, 2013), Javier Marías signe à nouveau une éblouissante fable moderne sur les frontières souvent incertaines entre la passion et la haine, entre la justice et le désir de vengeance, entre l’oubli et l’impossibilité du pardon.


Gallimard, 19 janvier 2017
Tags : -
Balade littéraire à partir de : Madrid

ISBN 9782070178216
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la presse en ligne

du 2 février 2017 😃😃

Inépuisable Javier Marías ! Si rude soit le début a beau ne pas être le meilleur roman de cet écrivain nobélisable espagnol de 65 ans, il se hisse au sommet de la rentrée littéraire de janvier.

Lire sur le blog

du 11 janvier 2017 😃😃😃

Sexe, mensonges et postfranquisme. L’enquête envoûtante d’un faux ingénu dans le Madrid de la Movida.

Lire sur le blog

4 critiques de la blogosphère

du 25 mai 2017 😃

Javier Marías nous livre un roman d’apprentissage, tant sentimental qu’historique, à travers les pièges de l’amour et ceux de la mémoire. On retrouve la liberté et la maîtrise littéraire de l’écrivain espagnol.

Lire sur le blog

du 29 mars 2017 😃

Le dernier roman de Javier Marías se présente comme un long commentaire d’une citation de Richard III : « Si rude soit le début, le pire reste derrière nous… ».

Lire sur le blog

du 4 mars 2017 😃😃😃

C’est un roman magnifique, saisissant, pénétrant et d’une belle ampleur, américaine au sens où on l’entend généralement pour louer le légendaire Grand-roman-américain, digressif à souhait, plein d’incises et de phrases serpentines...

Lire sur le blog

du 9 février 2017 😃😃😃

Entre passion et haine, vengeance et pardon, Javier Marias mène avec brio son intrigue.

Lire sur le blog

1 podcast

La prescription littéraire du 29 avril 2017

"Si rude soit le début" de Javier Marías

Télécharger le fichier mp3 Site de l'émission