Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

Si j’avais su que tu deviendrais si belle, je ne t’aurais jamais laissée partir / Judy Chicurel < / >


Les indicateurs

Si j’avais su que tu deviendrais si belle, je ne t’aurais jamais laissée partir, de édité par Nil le 16 mars 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites .
Cette notice a été consultée par 86 visiteurs.

Description

Si j'avais su que tu deviendrais si belle, je ne t'aurais jamais laissée partir
Titre original : If I knew you were going to be this beautiful, I never would have let you go
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Sarah Tardy

" Souviens-toi : ne rêve pas ta vie, vis tes rêves. " Depuis sa rue de Comanche Street, à Long Island, Katie Hanson fait partie de cette jeunesse qui regarde de loin le rêve américain. Alors qu’en 1972 commence son dix-huitième été, que les soirées rallongent, que les rues et la plage s’animent, elle a le sentiment que sa vie reste en suspens. Ses pensées sont ailleurs, tournées vers sa mère qui l’a abandonnée, et vers Luke qu’elle aime secrètement et qui revient, transformé, de deux ans au Vietnam. Entre les confidences de ses meilleures amies et les soirées au bar de l’hôtel Starlight où le jukebox entonne les classiques de l’époque, il y a pourtant de quoi la divertir. Mitch, vétéran à la jambe de bois qui noie son traumatisme dans l’alcool, y a élu domicile. Tous deux se lient d’amitié. Sous la chaleur écrasante et moite, le temps semble suspendu et propice à la réflexion sur la route à prendre, sur ceux qui nous entourent et que l’on va quitter. Avec toute sa fragilité et sa fantaisie, Katie porte à bout de bras ce roman poétique et émouvant qui évoque ces vieux Polaroïd aux couleurs défraîchies que l’on regarde avec nostalgie et tendresse.

ISBN 9782841119295

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

Dans le manoir aux livres du 5 juillet 2017 😃

Elle décrit très bien une jeunesse entre désillusion et envie d’ailleurs. J’ai aimé ce roman notamment pour son réalisme. Une autrice à suivre, c’est certain !

Lire sur le blog

A livre ouvert du 3 avril 2017 😃

J’ai l’impression que ce roman est parfait pour le printemps : une lecture légère mais avec de la profondeur. Quelque chose de lumineux, riche en intensité et en sentiments.

Lire sur le blog