kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures nord-américaines
  4. > Littérature américaine

Santa muerte : que dit le web du roman policier de Gabino Iglesias ?

Page créée le 01/02/2020 - mise à jour : 26/04/2020 à 12:39


L'appréciation est bonne sur le web littéraire.
Les internautes trouvent ce livre : #extraordinaire #fiévreux.

Actu du noir : Du plaisir donc, et un peu d’émotion et de réflexion. Le tout en moins de 200 pages.

Tableau de bord




11 occurrences sur le web



4ème de couv


Austin, Texas. Tu t’appelles Fernando, et tu es mexicain. Immigré clandestin. Profession ? Dealer. Un beau jour… Non, oublie « beau ». Un jour, donc, tu es enlevé par les membres d’un gang méchamment tatoués qui ont aussi capturé ton pote Nestor. Pas ton meilleur souvenir, ça : tu dois les regarder le torturer et lui trancher la tête. Le message est clair : ici, c’est chez eux.Fernando croit en Dieu, et en plein d’autres trucs. Fernando jure en espagnol, et hésite à affronter seul ses ennemis. Mais avec l’aide d’une prêtresse de la Santería, d’un Portoricain cinglé et d’un tueur à gages russe, là oui, il est prêt à déchaîner l’enfer ! Écartelé entre deux pays, deux cultures, deux traditions, Fernando est un antihéros des temps modernes. Quand toutes les frontières se brouillent, seul un nouveau genre littéraire peut dessiner le paysage. Gabino Iglesias invente donc ici le barrio noir. Il y conjugue à merveille douleur et violence de l’exil, réalisme social et mysticisme survolté, mélancolie et humour dévastateur.

ISBN 9782355847769

Recherches associées


Carrousel