Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature italienne

Rome brûle / &

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 7 sites
Appéciation : 3.71/5
✓ 85 visites

Description

Rome brûle

Carlo Bonini et Giancarlo De Cataldo poursuivent le bouillonnant feuilleton sur les dessous de Rome : Samouraï, le chef des mafias de la capitale, est en prison, peut-être pour toujours. Sebastiano, son représentant, tente de maintenir son emprise sur les différentes bandes, Siciliens, Calabrais, Napolitains et Gitans, qui mettent la ville en coupe réglée. L’annonce par le pape François d’un nouveau Jubilé qui va attirer des millions de pèlerins et relancer des travaux publics aiguise les appétits et Fabio, l’étoile montante du trafic de drogue, commence à remettre en cause la suprématie des chefs du moment.
Martin Giardino, le nouveau maire de Rome, veut quant à lui nettoyer les écuries d’Augias. Les coups bas et les violences des truands sont peu de choses à côté des manigances à l’œuvre dans les coulisses du Capitole, où sévissent les vieux ripoux représentant les intérêts des constructeurs.
Coincé entre des politiciens honnêtes et des mafieux turbulents, Sebastiano déclenche une opération d’obstruction apocalyptique, et bientôt Rome brûle !
Un récit qui opère aujourd’hui quasiment en temps réel (quiconque suit l’actualité de la capitale italienne reconnaîtra sans mal la plupart des protagonistes), et que les auteurs réussissent par leur talent à transformer en œuvre d’art.


Métailié, 8 septembre 2016
Tags : - -  -  -  - 
Balade littéraire à partir de : Rome

ISBN 9791022605137
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

7 critiques de la blogosphère

du 3 décembre 2016 😃😃

Le roman retourne vraiment la question de l’avancée de la démocratie dans la société, l’incapacité à imposer la transparence, la corruption des élites mais aussi du petit peuple.

Lire sur le blog

du 25 octobre 2016 😃

Le livre s’ouvre sur une vision apocalyptique : « acheté » par le chef de la mafia, le service de la voirie a entamé une grève d’une durée indéterminée et d’autres vendus ont mis le feu aux poubelles.

Lire sur le blog

du 30 septembre 2016 😃

Il faudra sans doute de nombreux romans pour désinsectiser l’économie et la vie politique italiennes…

Lire sur le blog

du 22 septembre 2016 😃😃

La construction remarquable que mettent en place les deux auteurs permet au lecteur de se retrouver sans problème dans les méandres des machinations politiques et des alliances mafieuses mouvantes.

Lire sur le blog

du 21 septembre 2016 😃😃

Une analyse fine et implacable des jeux de pouvoirs, des ressorts de la politique et de la presse, des dialogues toujours impeccables et une bonne intrigue, le roman noir de Rome continue en beauté non sans laisser un goût amer...

Lire sur le blog

du 13 septembre 2016 😃😃

Les dialogues font mouche à tous les coups, on ne s’ennuie pas une minute. Reste la fin, finaude, qui nous annonce une suite, enfin on l’espère.

Lire sur le blog

du 8 septembre 2016 😃😃

Nous, lecteurs, sommes happés par les plumes acérées du duo d’écrivains et amateurs de roman noir nous rendons les armes en nous laissant guider dans ce dédale sans issue.

Lire sur le blog