Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature britannique

Rien n’est trop beau pour les gens ordinaires / Marina Lewycka < / >


Les indicateurs

Rien n’est trop beau pour les gens ordinaires, de édité par Ed des Deux terres le 29 mars 2017,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites + Youtube.
Cette notice a été consultée par 138 visiteurs.

Description

Rien n'est trop beau pour les gens ordinaires

« Ne leur laisse pas l’appartement, Bertie ! » a soufflé ma mère alors qu’on l’emmenait sur le brancard, en m’agrippant la main comme si elle se cramponnait à la vie. Berthold Sidebottom, acteur divorcé et au chômage (qui partage son anniversaire avec George Clooney), habite avec sa mère, Lilly, et son perroquet, Flossie, dans une HLM au nord de Londres. Aux yeux de certains ignares, le patronyme de Sidebottom l’équivalent, mettons, de Fessencoin est source d’hilarité. En fait, Bertie tient à ...signaler à qui souhaite l’écouter que Sidebottom est un ancien nom de lieu anglo-saxon qui signifie « large vallée ». Quand Lilly meurt subitement, Bertie doit se battre pour garder l’appartement, considéré trop grand pour un seul occupant. Bertie décide alors d’adopter Inna, une vieille dame d’origine ukrainienne rencontrée à l’hôpital, et de la ramener chez lui pour jouer le rôle de sa chère mère. Par la suite, Bertie rencontre une nouvelle occupante de l’immeuble, la jeune diplômée Violet, d’origine kenyane, qui se lasse vite du monde de finance et s’engage dans le sauvetage des cerisiers devant leur immeuble menacés par les développeurs. Londres au XXIe siècle : Un lieu riche de langues que ce soit l’ukrainien, le russe, le swahili ou le jargon managérial de plantureuses gestionnaires de logement social. Un lieu où les maris désertent les foyers et où les conseillers municipaux sacrifient des cerisaies sur l’autel de nouvelles constructions. Un lieu où la vie, l’amour et la mort côtoient les aléas du monde actuel quand on ne s’appelle pas George Clooney. Traduit de l’anglais par Sabine Porte

ISBN 9782848932552

Wikipedia  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

Cunéipage du 14 avril 2017

Reflet d’une société contemporaine déboussolée, l’univers de Marina Lewycka illustre cette maxime brodée au point de croix au mur de feue Gladys-la-grande-gueule : « La camaraderie, c’est la vie. ».

Lire sur le blog

Cathulu du 4 avril 2017 😃

J’ai retrouvé avec plaisir la plume de l’autrice de Une brève histoire du tracteur en Ukraine et son empathie pour les gens de toutes origines.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

2 octobre 2013 : Mes coups de coeur du mois de septembre 2013 (connectez-vous à la chaine Youtube JulianaLecture )

Mes coups de coeur du mois de septembre 2013 ✩~✩~✩ TOUT SUR TOUT CLIQUE DESSOUS ✩~✩~✩ J'ai eu 4 coups de coeur en septembre 2013 ...