kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures sud-américaines
  4. > Littérature colombienne

Regarde-moi

que dit le web du roman de Antonio Ungar traduit par Robert Amutio  ?

Page créée le 03/01/2022 - mise à jour le 15/02/2022 à 16:39

Tableau de bord




Le fil du web



4ème de couv


Dans une ville anonyme qui rappelle Paris, les jours qui entourent un attentat terroriste mené contre une salle de spectacle, un xénophobe solitaire passe ses journées à déplorer de voir son pays s’effondrer sous l’invasion des étrangers.
Raciste, auto-médicamenté, rongé par la haine et la colère, ce personnage obsessionnel, ignoble et néanmoins pétri de peurs et de vulnérabilité, vit attaché à la mémoire de sa soeur décédée dans un quartier où s’installent de plus en plus d’immigrés. Travaillant sur un projet qui restaurera l’ordre et la pureté perdus de cette Europe « en cendres », il tient scrupuleusement son journal et épie ses nouveaux voisins, et particulièrement Irina, leur fille, dont la beauté magnétique et sauvage le hante...

Une fiction politique haletante, un crescendo implacable qui nous attire sur le terrain du thriller le plus sombre. Un vertige de tension érotique, de paranoïa et de violence qui, avec fureur, nous attire dans la spirale de l’obsession. Un roman dévastateur qui nous fait pénétrer une psyché d’une extrême noirceur, et ose aborder des problématiques contemporaines centrales : l’immigration, le racisme, le fanatisme et la montée en puissance de l’extrême droite.

ISBN 9782882507228

Recherches associées


Carrousel