Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nordique

Quelle n’est pas ma joie / Jens Christian Grøndahl

< / >

Les indicateurs

Quelle n’est pas ma joie, de édité par Gallimard - Du monde entier (Paris) - le 8 février 2018,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites .
Cette notice a été consultée par 92 visiteurs.

Description

Quelle n'est pas ma joie
Titre original : Tit er jeg glad
Traduit du danois par Alain Gnaedig

« Voilà, ton mari est mort lui aussi, Anna. Ton mari, notre mari. J’aurais aimé qu’il repose à côté de toi. » Ellinor a soixante-dix ans. Elle vient de perdre Georg, son mari, et elle a rapidement décidé de vendre leur maison, dans la banlieue chic de Copenhague, afin de retourner vivre à Vesterbro, le quartier populaire de son enfance. Et Ellinor va se raconter. Elle s’adresse à Anna, sa meilleure amie, qui était la première femme de Georg. Et la maîtresse de Henning, son mari à elle. Anna et Henning ont été emportés par une avalanche dans les Dolomites, pendant des vacances que les deux couples passaient ensemble, au cours des années soixante. Ce roman d’une vie vécue longuement à la place d’une autre mêle les surprises, la rancœur, l’agressivité et la jalousie. Et les regrets : « Nous, qui ne sommes plus aimés, nous devons choisir entre la vengeance et la compréhension », écrit ainsi Ellinor. Ce livre est une apostrophe, à la fois exercice de deuil, de mémoire et de réflexion, où le « tu » donne une immédiateté nouvelle à la palette du grand écrivain qu’est Jens Christian Grøndahl.

ISBN 9782072689499

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Télérama du 19 avril 2018 😃😃

La solitude et les deuils n’empêchent pas la paix d’habiter une femme vieillissante. Un roman puissant sur la trame subtile des sentiments.

Lire sur le blog

Le Temps du 24 mars 2018 😃😃

Un livre après l’autre, l’auteur danois contribue ainsi à narrer le grand récit des jours, fait d’aventures aussi minuscules que majestueuses.

Lire sur le blog

Cathulu du 4 mars 2018 😃😃😃

Une configuration singulière donc, tout comme le récit des origines d’Ellinor qui se découvre progressivement. Mais c’est une sensation de grand apaisement qui se dégage de ses pages où l’on retrouve l’écriture sensible de Jens Christian Grondhal.

Lire sur le blog