Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Que le diable soit avec nous / Ania Ahlborn

< / >

Les indicateurs

Que le diable soit avec nous, de édité par Denoël le 8 février 2018,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites .
Lieu(x) de l'intrigue : Fern Hill
Cette notice a été consultée par 241 visiteurs.

Description

Que le diable soit avec nous

Un conte horrifique où la violence et la folie affleurent à chaque page... Deer Valley, Oregon. Le jeune Jude Brighton a disparu depuis trois jours. Les autorités commencent à perdre espoir, et la thèse d’une fugue laisse progressivement la place à des hypothèses plus inquiétantes. Malgré son jeune âge, Steve Clark, le meilleur ami de Jude, est bien conscient de cela. Grand fan de séries policières, il sait que chaque minute qui passe est capitale. D’autant plus que ce drame n’est pas le premier à frapper Deer Valley. Un jeune garçon a été retrouvé mort dix ans plus tôt, son corps atrocement mutilé. Sans oublier tous ces animaux domestiques disparus sans laisser de trace… Lorsque Jude réapparaît de façon tout à fait inattendue, tous pensent que la vie va reprendre son cours. Mais Steve se rend vite compte que quelque chose ne va pas. Et si le garçon qui était mystérieusement ressorti des bois n’était pas vraiment Jude ?

ISBN 9782207139745


Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Quatre sans quatre du 16 mars 2018 😃

Oui, oui, c’est un roman qui fait peur, qui joue avec nos terreurs enfantines, celles dont on ne se débarrasse jamais totalement, une fois seul dans le noir.

Lire sur le blog

Terre du noir du 14 mars 2018 😃😃

Il y a des livres qui sont intéressants mais qu’on oublie vite. Et puis, il y a ceux que le lecteur n’est pas prêt d’oublier. "Que le diable soit avec nous" fait partie incontestablement de ceux-là et m’a donné envie de découvrir l’oeuvre de Ania Ahlborn.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 16 février 2018

Ouvrage qui devrait véritablement contenter les amateurs du genre et ne pas rebuter, comme ce fut mon cas, dans les aptitudes de l’écrivain à conter avec foi sa fable cathartique.

Lire sur le blog