Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature britannique

Quand monte le flot sombre /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 6 sites
Ils aiment beaucoup 😃😃
✓ 180 visites

Description

Quand monte le flot sombre

Le roman de Margaret Drabble se déroule entre l’Angleterre et les îles Canaries. Fran Stubbs, septuagénaire employée par une organisation caritative, sillonne son pays afin d’inspecter des résidences pour personnes âgées lorsqu’elle n’apporte pas des plats faits maison à Claude, son ex-mari, perclus dans la maladie. Elle puise son énergie au contact de ses jeunes collègues sans pour autant en oublier ses amies. Si Fran vit avec son temps, se soucie des conditions de vie de ses pairs, elle n’en ...maudit pas moins une époque qui prolonge la vieillesse au-delà de ce qu’elle croit compatible avec la dignité humaine. Entre La Vieillesse de Simone de Beauvoir et Happy Days de Samuel Beckett, Margaret Drabble offre au lecteur, dans un style vigoureux et non dénué d’humour, une réflexion profonde sur « le flot sombre » (selon les termes de D. H. Lawrence). Les tourments de la vieillesse sont combattus avec force par des personnages qui, dans leur volonté de vivre - joyeusement parfois, dignement toujours - le reste de leur existence, savent conserver diverses formes de liberté afin de supporter les désagréments de la maladie. Ce texte brosse avec bienveillance un portrait caustique et plein d’esprit du troisième âge.


Christian Bourgois, 2 mars 2017
Tags : -  -  - 

ISBN 9782267029932
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 critiques de la presse en ligne

du 6 mai 2017 😃😃😃

Experte en enfers variés, discrètement cachés sous la moquette d’élégant salon, la romancière britannique, signe une réflexion romanesque sur la vieillesse..

Lire sur le blog

du 3 mars 2017 😃😃

Pour le lecteur, c’est une surprise délicieuse. Un peu comme tomber sur quelqu’un qu’on connaît au détour d’une plage ou d’une rue, dans un pays étranger.

Lire sur le blog

du 1er mars 2017 😃😃😃

Entre observations très concrètes, voire sociologiques, et méditation de fond sur le destin de l’homme, la grande Margaret Drabble trouve un équilibre inégalable, qui fait toute la singularité et le prix de ce roman remuant, empreint d’une folle intelligence.

Lire sur le blog

3 critiques de la blogosphère

du 2 juillet 2017 😞

Je me suis lassée de cette forme de roman qui papillonne entre les choses et les gens, certes avec talent, mais sans qu’il y ait vraiment d’histoire et sans que les sujets abordés me paraissent toujours dignes d’intérêt.

Lire sur le blog

du 21 mars 2017 😃

Avec sa finesse et son humour parfois acidulé, Margaret Drabble nous livre une analyse psychologique fouillée, tissée de citations poétiques ou littéraires ,mais aussi un portrait d’une certaine Angleterre.

Lire sur le blog

du 18 mars 2017 😃

Un roman empreint de nostalgie, une réflexion sur l’existence et la mort. Un sujet difficile traité avec beaucoup d’humour, heureusement… Tragique et drôle à la fois.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

4 avril 2017 : La chronique du rayon Littérature étrangère de Delphine, Dialogues littéraires, avril 2017 (connectez-vous à la chaine Youtube Librairie Dialogues )