kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures sud-américaines
  4. > Littérature brésilienne

Pssica

que disent les 13 avis scannés sur le web du roman policier de Edyr Augusto traduit par Diniz Galhos  ?

Mon roman ? Noir et bien serré ! : A l’image d’une fièvre malsaine, qui brouille l’esprit, Pssica ensorcellera le lecteur pour l’emmener dans cet univers de violence qui agit comme une véritable catharsis afin d’offrir une possibilité de rédemption qui se révélera bien aléatoire.
Page créée le 02/02/2017 - mise à jour le 07/11/2018 à 00:00

Tableau de bord




le fil du web



4ème de couv

Rejetée par ses parents après la diffusion d’une vidéo intime, Janalice, quatorze ans, est envoyée chez sa tante, dans le centre-ville de Belém. L’adolescente va se familiariser avec la faune interlope de ses rues : vendeurs à la sauvette, toxicomanes et maquereaux. Mais sa beauté attire rapidement la convoitise et Janalice finit par se faire kidnapper en pleine rue.

Amadeu, un flic à la retraite, s’empare de l’affaire par amitié pour le père de la jeune fille. Sur les traces de Janalice, il entame un périple halluciné en Amazonie, à la frontière du Brésil et de la Guyane française. C’est là que s’entrecroisent toutes sortes de trafics - orpaillage, piraterie fluviale, prostitution infantile et traite des blanches -, le tout avec la complicité de l’administration locale. Mais arrivera-t-il à temps pour sauver Janalice de l’horreur ?

Après Belém, Moscow et Nid de vipères, Edyr Augusto prouve qu’il n’a rien perdu de sa plume nerveuse et sèche. Dans Pssica, il montre Cayenne, capitale d’un territoire français méconnu, sous un jour vertigineux.

ISBN 9782918767671

recherches associées


Carrousel