Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Projet Sin / Lincoln Child < / >


Les indicateurs

Projet Sin, - de édité par Ombres noires le 14 octobre 2015,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites .
Cette notice a été consultée par 26 visiteurs.

Description

Projet Sin
Titre original : The forgotten room
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Fabienne Gondrand

L’énigmologue Jeremy Logan est mondialement connu pour sa capacité à résoudre l’insoluble, à expliquer l’inexplicable. Appelé par l’institut de recherche Lux, situé dans un vieux manoir de Rhode Island, il doit enquêter sur la mort de Willard Strachey. Quelques jours avant son décès, cet éminent informaticien s’est comporté de manière incohérente, avant d’agresser son assistante et de se suicider de façon spectaculaire.
Logan tente de retracer les derniers jours du savant, mais son enquête prend une tournure imprévue lorsqu’il découvre une pièce aveugle dissimulée dans une aile abandonnée du bâtiment, que Strachey avait été chargé de rénover. A peine y pénètre-t-il, qu’il est en proie à d’étranges phénomènes.

ISBN 9782081367746

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Lectures et chroniques... du 30 novembre 2015 😃

Agréable à lire, bien construit, agrémenté d’un discret suspense de bon aloi, Projet Sin devrait plaire à tous ceux qui apprécient les énigmes, les enquêtes traditionnelles et les personnages originaux.

Lire sur le blog

4 de couv du 25 novembre 2015

C’est captivant, jusqu’à la dernière partie où l’auteur retombe dans les travers du début, avec un récit qui semble parfois inutilement bavard.

Lire sur le blog

Unwalkers du 4 novembre 2015

Une intrigue moins luxueuse que celles de la série Pendergast et un héros très loin du charisme et du mystère dégagés par ce dernier, font de « Projet Sin » un roman honnête vite lu, vite apprécié et sûrement vite oublié aussi.

Lire sur le blog