kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature française

Profil perdu : que dit le web du roman policier de Hugues Pagan ?

Page créée le 20/03/2017 - mise à jour : 04/11/2018 à 13:16


L'appréciation est excellente sur le web littéraire. C'est même un coup de coeur !
Les internautes trouvent ce livre : #agréable #hypnotique.

813 : Pagan est à son aise et l’on sait pourquoi : le “petit” monde de la “maison”. Le flic de tous les jours. Un coup de foudre, des coups de feu. On comprend aussi qu’il a plu aux faiseurs de feuilletons télévisés.

Tableau de bord




21 occurrences sur le web



4ème de couv


On retrouve Schneider, le flic désabusé et sans prénom de La Mort dans une voiture solitaire et de Boulevard des allongés. Fanatique de Virginia Woolf et écorché vif, hanté par la mort d’une femme, l’inspecteur principal Schneider, chef du Groupe criminel hante la ville tel un fantôme à bord de sa Lincoln Continental. Il entretient des relations compliquées avec un « Monsieur Tom », ex-avocat d’Assises et homme d’affaires pas toujours recommandable. Il doit aussi enquêter sur la tentative de ...meurtre qui a laissé son collègue Meunier des Stups entre la vie et la mort. Voici le grand retour d’Hugues Pagan après presque 20 ans d’absence de la scène littéraire (il a occupé activement la scène audio-visuelle pendant ce temps). Ses livres sont d’impressionnantes radiographies de la vie des flics, telles qu’on n’en a jamais lues avant lui, mais aussi des oeuvres bouleversantes d’humanité. Alternant crudité et lyrisme, élégance classique et gouaille de la rue, son écriture virtuose et sa musique bluesy s’insinuent dans les tripes du lecteur et nous parlent de l’essentiel : le tragique de la condition humaine.

ISBN 9782743639358

Recherches associées


Carrousel