Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

Petit pays / Gaël Faye < / >


Les indicateurs

❤ Coup de coeur de la blogosphère
Petit pays, de édité par Grasset le 24 août 2016,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 30 sites + 5 podcasts + Youtube.
Sélection :
Tag :  
Lieu : Burundi
Cette notice a été consultée par 733 visiteurs.

Description

Petit pays

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…
« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles : le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d’être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »
Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

ISBN 9782246857334

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

35 occurrences sur le web

Boomerang du 29 mars 2017

Il n’y a que Gaël Faye qui nous aille !

Entrez sans frapper du 22 février 2017

Le Prix Première 2017 : Gaël Faye - Pour son premier roman "Petit pays" - 22/02/2017

Errances immobiles du 6 février 2017 😃😃😃

Mais quelle évidence ! Que ce roman ait eu un prix attribué par des lycéens est d’une logique à toute épreuve.

Lire sur le blog

PatiVore du 29 décembre 2016 😃😃😃

Il m’a finalement arrachée des larmes car Petit pays est un premier roman impressionnant de maturité – plus ou moins autobiographique – qui mérite vraiment tout le bien que les lecteurs en ont dit et les prix qu’il a reçus !

Lire sur le blog

Sylire du 9 décembre 2016 😃😃😃

Toute l’absurdité des guerre ethniques nous apparaît au travers des yeux de cet enfant.

Lire sur le blog

hop ! sous la couette du 14 novembre 2016 😃😃

Petit pays est certes un beau et bon roman, sans failles ni faiblesses. Seulement, je ne lui ai pas trouvé toutes les qualités qu’on lui prête.

Lire sur le blog

Le masque et la plume du 13 novembre 2016

Le masque et la plume livres

Zazymut du 3 novembre 2016 😃😃😃

Petit pays est écrit à hauteur d’enfant, à la fois mutin et dur avec des mots simples, sans affectation aucune. C’est d’ailleurs ce qui lui donne tant de puissance. Un coup de cœur pour un premier roman fort et puissant.

Lire sur le blog

Tu vas t’abimer les yeux du 1er novembre 2016 😃😃😃

J’ai été bluffée par le talent d’écriture de Gaël Faye. Malgré la difficulté de certains passages, le récit ne sombre jamais ni dans le pathos ni dans un excès de poésie.

Lire sur le blog

Les fanas de livres du 1er novembre 2016 😃😃😃

C’est amusant, je retrouve un peu dans l’écriture de Gaël Faye celle de Mathias Malzieu. Deux musiciens-chanteurs-interprètes qui nous livrent dans leurs livres tout un pan de leur histoire avec une poésie et une douceur spéciale.

Lire sur le blog

Ca va mieux en l’écrivant du 23 octobre 2016 😃😃😃

J’étais bien décidé à le lire en me tenant à distance, afin de me protéger de pages dont je prévoyais qu’elles pourraient être insoutenables. Et je me suis fait avoir !

Lire sur le blog

Le temps des écrivains du 22 octobre 2016

Gaël Faye et Ali Zamir

Shangols du 22 octobre 2016 😞

Sur le sujet, lisez Jean Hatzfeld : c’est dix fois plus intelligent, dix fois mieux écrit.

Lire sur le blog

Bricabook du 15 octobre 2016 😃😃

Petit Pays n’est pas un roman sur la guerre au Rwanda et au Burundi, c’est un roman madeleine de Proust qui dessine avec une justesse magnifique et puissante les frontières du pays de notre enfance.

Lire sur le blog

Wodka du 11 octobre 2016 😃😃

Ce roman dépasse la classique autobiographie pour s’élever à l’universel, à tous les jeunes stigmatisés par la violence des contextes historico-politiques.

Lire sur le blog

Lire au lit du 7 octobre 2016 😃😃😃

Un texte sublime fait de soleils puissants et de tempêtes destructrices, de bonheurs sans limites et de douleurs mortelles, à l’image de la vie d’un petit garçon dont « l’existence avait bien commencé » et qui ne voulait pas la guerre...

Lire sur le blog

Mic Mélo du 3 octobre 2016 😃😃

Bravo Gaël Faye, qui réussit magistralement son premier essai, qui brille autant dans la légèreté que dans le drame, avec un style littéraire personnel fluide et travaillé, sensible et drôle.

Lire sur le blog

Les chroniques de Koryfée du 29 septembre 2016 😃😃😃

Avec une sensibilité à fleur de plume, l’auteur nous fait osciller entre sourire et larmes, comédie et tragédie. Un concentré d’émotions dans un écrin de talent.

Lire sur le blog

A livre ouvert du 28 septembre 2016 😃😃

Gaël Faye n’a pas peut-être pas cherché à faire oeuvre de militantisme avec ce livre, et pourtant on ne peut pas s’empêcher de se sentir profondément concerné par ce qu’il écrit.

Lire sur le blog

Les lectures d’Antigone ... du 27 septembre 2016 😃😃

Gaël Faye explore dans ce premier roman un monde disparu, fait de moments simples, avant que l’Histoire ramène chacun à son identité ethnique, détruise et sépare.

Lire sur le blog

Coin lecture de Nath du 24 septembre 2016 😃😃😃

Ce sujet difficile est raconté d’une façon magnifique avec une poésie, une écriture nécessaire, indispensable qui m’a envoûtée. J’ai dévoré ce récit. Une très très belle découverte, docu, autobio-fiction.

Lire sur le blog

Libération du 24 septembre 2016 😃😃

C’est cette mécanique implacable du « eux contre nous » que raconte le roman, lequel réserve une surprise, lourde de sens, assénée à la dernière phrase.

Lire sur le blog

Les lectures du mouton du 23 septembre 2016 😃😃😃

Un beau roman, brillant, humain, non dénué d’humour malgré le sujet qui mérite l’emballement médiatique et les prix et nominations qui pleuvent à l’image du Prix du roman Fnac.

Lire sur le blog

Télérama du 21 septembre 2016 😃😃

Jeune compositeur et interprète de rap, Gaël Faye s’impose ainsi d’emblée, magnifiquement, avec ce premier roman, largement autobiographique...

Lire sur le blog

Tamaculture du 18 septembre 2016 😃😃

Petit pays, grand livre sur l’enfance qui s’envole trop vite, ne laissant derrière elle que le goût d’une tragique nostalgie.

Lire sur le blog

A l’ombre du noyer du 13 septembre 2016 😃😃😃

Beau, fort, dur, émouvant… ce roman d’apprentissage est assurément une des belles et grandes surprises de cette rentrée.

Lire sur le blog

Librairie francophone du 10 septembre 2016

Laurent Gaudé, Gaël Faye, Lewis Trondheim et Brigitte Findakly

Lecturissime du 7 septembre 2016 😃😃

Dans un texte puissant, à la poésie évocatrice, Gaël Faye nous raconte un peu de son histoire, un épisode de l’Histoire de son pays.

Lire sur le blog

L’Express avec Lire du 6 septembre 2016 😃😃

Rien n’échappe à Gaël Faye, qui dépeint tout en finesse le racisme ambiant au Burundi, les bruits de la capitale...

Lire sur le blog

Cinéphile m\’était conté ... du 5 septembre 2016 😃😃😃

On a peut-être lu ailleurs ce type de récit d’une enfance maltraitée par la guerre mais l’écriture tendre, chatoyante et veloutée de Gaël Faye séduit immédiatement, aussi colorée dans la comédie que tendue et terrible dans la tragédie.

Lire sur le blog

Sur mes brizées du 4 septembre 2016 😃😃

La plume de Gaël Faye excelle à nous plonger dans l’Afrique qu’il a connue et emportée avec lui. Un premier roman vibrant qui atteint son lecteur comme jamais.

Lire sur le blog

Les battements de mon coeur du 2 septembre 2016 😃😃

Un très beau livre, porté par une langue qui sait se faire joyeuse, poétique ou tragique. Un hymne à l’innocence perdue, aux "petits pays" que la violence des hommes tue.

Lire sur le blog

La règle du jeu du 30 août 2016 😃😃😃

Un premier roman à la langue juste, sans effet appuyé, presque en retenue en regard de ce qu’il raconte.

Lire sur le blog

Les livres de Joëlle du 28 août 2016 😃😃

Ce roman d’inspiration autobiographique porte sur l’identité, l’exil et la perte de l’innocence. Il est très bien écrit, empreint de nostalgie pour l’enfance, plein de poésie et de pudeur.

Lire sur le blog

Appuyez sur la touche lecture du 27 août 2016 😃

"Petit pays" s’ouvre et se referme sur deux chapitres en italique, dans lesquels Gabriel raconte sa situation actuelle, son exil et sa douleur.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

12 mars 2012 : Gaël Faye - Petit Pays (connectez-vous à la chaine Youtube Gaël Faye )

Album "Pili Pili sur un Croissant au Beurre" dispo ici : http://bit.ly/AlbumGaelFaye En tournée à partir du 26 mars 2013 : http://bit.ly/PiliPiliTour ...