Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature francophone

Personne ne le saura / Brigitte Gauthier < / >


Les indicateurs

Personne ne le saura, de édité par Gallimard - Collection Série noire - le 8 octobre 2015,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 4 sites .
Tag :  
Cette notice a été consultée par 90 visiteurs.

Description

Personne ne le saura

La drogue du viol est un thème à la mode, un sujet de société. Sauf quand le pantin qui tend ses seins et agite son cul, c’est vous, et que soudain, aveugle dans la nuit, vous êtes livrée à bien plus dangereux que des hommes, à votre imagination sans limites. Ils vous droguent. Ils vous violent. Personne ne le saura. Pas même vous d’ailleurs. Aucune preuve. Rien. Presque rien. Mais la vie ne sera plus jamais comme avant. Dans la nuit du Carmin, le club échangiste où l’a emmenée son ami Jules, Anna meurt. Trois heures de l’autre côté des miroirs. En s’éveillant de son coma, elle a tout perdu. Sa mémoire. Amar. L’homme qu’elle aime. L’obscurité demeure mais elle devra mener une enquête pour survivre à ce qu’il y a de pire. Pas ce que l’on vous a fait, ce que l’on vous a peut-être fait.

ISBN 9782070145904

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

4 occurrences sur le web

Nyctalopes du 24 janvier 2016

Un livre coup de poing ! Il a toute sa place dans la Série Noire qui nous en a offert en 2015 une bien belle série pour ses 70 ans !

Lire sur le blog

Ma collection de livres du 3 janvier 2016

Un roman noir à conseiller aussi pour faire évoluer les mentalités sur l’un des crimes les plus odieux et sans doute le plus impuni de nos sociétés dites civilisées.

Lire sur le blog

Tasha’s books du 25 octobre 2015 😃

Le tour de force, c’est de parvenir à mener cette histoire sans qu’il y ait rien de voyeur ou de glauque.

Lire sur le blog

Action-suspens du 12 octobre 2015

Évitant le pathos, cette fiction réaliste apparaît tel un rappel nécessaire, le viol restant trop fréquent et gravissime.

Lire sur le blog