Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Par le vent pleuré / Ron Rash < / >


Les indicateurs

Par le vent pleuré, de édité par Seuil le 17 août 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 23 sites + 1 podcast + Youtube.
Sélection :
Tag :  
Lieu : Appalaches
Cette notice a été consultée par 779 visiteurs.

Description

Par le vent pleuré
Titre original : The risen
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Isabelle Reinharez

Dans une petite ville paisible au coeur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la grève une poignée d’ossements, ayant appartenu à une jeune femme. Elle s’appelait Ligeia, et personne n’avait plus entendu parler d’elle depuis un demi-siècle. 1967 : le summer of love. Ligeia débarque de Floride avec l’insouciance et la sensualité de sa jeunesse, avide de plaisirs et de liberté. C’est l’époque des communautés hippies, du Vietnam, de la drogue, du sexe et du Grateful Dead. Deux frères, Bill et Eugene, qui vivent bien loin de ces révolutions, sous la coupe d’un grand-père tyrannique et conservateur, vont se laisser séduire par Ligeia la sirène et emporter dans le tourbillon des tentations. Le temps d’une saison, la jeune fille bouleversera de fond en comble leur relation, leur vision du monde, et scellera à jamais leur destin - avant de disparaître aussi subitement qu’elle était apparue. À son macabre retour, les deux frères vont devoir rendre des comptes au fantôme de leur passé, et à leur propre conscience, rejouant sur fond de paysages grandioses l’éternelle confrontation d’Abel et de Caïn.

ISBN 9782021338553

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

24 occurrences sur le web

Aux Bouquins Garnis du 9 avril 2018

Ronrashette convaincue, j’avoue être malgré tout restée sur ma faim avec ce roman assez court et trop facile.

Lire sur le blog

Mic Mélo du 1er décembre 2017 😃😃

Une nouvelle fois, Ron Rash enthousiasme avec un roman centré autour de deux jeunes frères, qui font la rencontre au cours d’un été de Ligeia Mosely, plus libre...

Lire sur le blog

D’une berge à l’autre du 29 octobre 2017 😃

Un texte sans grande originalité, tant au niveau du fond que de la forme, mais dont l’écriture élégante et les dialogues ciselés m’ont au final fait passer un agréable moment de lecture.

Lire sur le blog

hop ! sous la couette du 19 octobre 2017

Je retiendrai à quel point l’alcool peut faire des ravages et détruire des vies. C’est bien mince, mais c’est déjà ça !

Lire sur le blog

From the avenue du 18 octobre 2017 😃

Ron Rash signe avec Par le vent pleuré une perle noire dont la construction romanesque est méticuleusement soignée et participe grandement à sa réussite.

Lire sur le blog

AmericaPolyphony du 17 octobre 2017 😃😃

Le tableau d’ensemble est très réussi, subtil, à la fois impressionniste et expressionniste.

Lire sur le blog

Bob polar express du 15 octobre 2017 😃😃

Sans jamais aguicher il émeut et peut bouleverser les cœurs émoussés.

Lire sur le blog

C’est à lire du 1er octobre 2017

C’est à lire du 01 octobre 2017

Black novel 1 du 18 septembre 2017 😃😃

Incontestablement, ce roman est à classer aux cotés des meilleurs Thomas H.Cook. Et ce n’en est pas une pâle copie mais une déclinaison avec le style propre à l’auteur.

Lire sur le blog

Le blog du polar de Velda du 14 septembre 2017 😃😃

Ron Rash offre avec Dans le vent pleuré un roman plus paisible en apparence que ceux qui l’ont précédé et qui ont fait sa réputation.

Lire sur le blog

Tu vas t’abimer les yeux du 7 septembre 2017 😃😃

Si l’intrigue est assez convenue, l’auteur est vraiment doué pour faire renaître cette petite ville des Appalaches de 1969, préservée de toutes les mutations de l’époque, et pour peindre avec une certaine tendresse le portrait d’un homme abîmé par la vie.

Lire sur le blog

Actu du noir du 29 août 2017 😃😃😃

Peut-être parce que ce roman est moins âpre que ceux que j’avais lus avant, parce qu’il évoque, dans une coloration sépia, des moments heureux, une innocence perdue. Parce que les allers retours en présent et passé sont imbriqués comme ceux de Cook …

Lire sur le blog

Marc Villard (blog) du 26 août 2017 😃

Ron Rash a publié Le monde à l’endroit. Chef d’oeuvre. Alors avec celui-ci on redescend sur le plancher des vaches. Finalement, Rash est comme tous les écrivains. Il peut aussi faire des livres ordinaires.

Lire sur le blog

Bonnes feuilles et mauvaise herbe du 23 août 2017 😃😃😃

L’écriture est limpide et direct et le récit porté à l’épure par le talent de Ron Rash. Un superbe roman.

Lire sur le blog

Fragments de lecture du 22 août 2017 😃😃😃

Au delà de l’intrigue, c’est avant tout un roman sur les choix que l’on prend et qui déterminent votre vie.

Lire sur le blog

Trois ou quatre livres du 21 août 2017 😃😃

Regard affûté de l’auteur, qui ne ménage ni ses personnages ni la société, écriture efficace : cela donne un roman bien construit et agréable à lire. L’histoire, noire, est menée avec poésie sur fond de rivière bordée de rhododendrons.

Lire sur le blog

La livrophage du 19 août 2017 😃😃

Le grand talent de Ron Rash parvient à maintenir l’interrogation jusqu’à la fin, et surtout sait rendre ces personnages vrais, absolument crédibles et profondément humains, nos semblables.

Lire sur le blog

Unwalkers du 18 août 2017 😃😃

Bravo !!! le petit Ron Rash réussit sa rentrée parfaitement, rien que le premier chapitre vaut son pesant d’or...

Lire sur le blog

The killer inside me du 18 août 2017 😃😃

Ce n’est pas aussi jouissif que dans les précédents romans. Mais, car il y a un mais, il n’empêche que c’est Ron Rash à la plume et quelques pages de Par le vent pleuré retournent les tripes juste ce qu’il faut.

Lire sur le blog

Le blog de mimi du 18 août 2017 😃

Par le vent pleuré, n’est pas, à mon sens son meilleur roman. Je l’ai trouvé plus rapide que les autres.

Lire sur le blog

Cannibales lecteurs du 18 août 2017 😃

Sans être le livre le plus impressionnant ni le plus complexe de Ron Rash, Par le vent pleuré fait très belle figure dans son œuvre, et confirme s’il en est besoin la place incontestable que le romancier occupe dans les lettres américaines.

Lire sur le blog

Action-suspens du 18 août 2017 😃😃

La qualité supérieure de l’écriture de Ron Rash n’est plus à démontrer, il suffit d’avoir lu n’importe lequel de ses précédents titres pour s’en convaincre. Ici, elle s’exprime entre autres par la forme stylistique passé-présent...

Lire sur le blog

Nyctalopes du 17 août 2017 😃😃😃

Fidèle à sa réputation justifiée, Ron rash offre, à nouveau et qui pourrait encore en douter, un roman magnifique d’humanité, d’une écriture et d’une construction virtuoses qui l’installent définitivement comme un grand écrivain de son époque.

Lire sur le blog

Encore du noir du 16 août 2017 😃

Tout cela fait de Par le vent pleuré, un très beau livre qui n’a certes peut-être pas la force d’une partie des autres romans de Ron Rash, un peu coincé entre la nouvelle dangereusement étirée et le roman limité par un sujet ...

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

18 octobre 2017 : Ron Rash - Par le vent pleuré (connectez-vous à la chaine Youtube librairie mollat )

Ron Rash vous présente son nouvel ouvrage "Par le vent pleuré" aux éditions Seuil. Retrouvez le livre ...

Achetez vos livres sur le site de la librairie Mollat !

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

27 juin 2017 : Ron Rash - Par le vent pleuré [Rentrée littéraire 2017] (connectez-vous à la chaine Youtube Editions du Seuil )

Ron Rash nous parle de son nouveau roman, 'Par le vent pleuré'. Dans une petite ville paisible au cœur des Appalaches, la rivière vient de déposer sur la ...