kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays

Open water

Que dit le web du roman de Caleb Azumah Nelson ?

La viduité : Les mots qui manquent, leur évitement face à l’amour, à l’oppression, mais aussi grâce aux respirations dansées, à de musicales cassures rythmiques.
Page créée le 14/07/2022 - mise à jour le 22/11/2022 à 07:44

Tableau de bord




5 occurrences sur le web



4ème de couv


Deux jeunes gens se cherchent du regard dans un pub londonien, échangent quelques mots, se revoient. Lui tente de percer dans la photographie, elle est danseuse. Ils partagent la même ambition, les mêmes blessures et bientôt un amour aussi fusionnel que tendre.
Open Water raconte ce que c’est d’être noir dans une ville qui tantôt vous acclame, tantôt vous rejette. Une ville où l’on vous regarde plutôt que l’on vous voit. Le racisme insidieux qui abîme et la peur qui étreint lorsqu’on sort de chez soi. La violence à laquelle on ne peut échapper et l’amour qui n’y résiste pas.
Histoire d’une passion déchirante et réflexion sur la condition noire et la masculinité, Open Water éblouit par la puissance de sa langue, musicale et sensorielle.

ISBN 9782207163832

Recherche associée


Carrousel