Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature néerlandaise

Miroitements / Erwin Mortier

< / >

Les indicateurs

Miroitements, - de édité par Fayard le 26 août 2015,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 1 site .
Sélection :
Tag(s) :  
Cette notice a été consultée par 22 visiteurs.

Description

Miroitements
Titre original : De spiegelingen
Traduit du néerlandais (Belgique) par Marie Hooghe

Dans ce roman-miroir, Edgard Demont s’adresse à Matthew, son amant mais aussi l’époux de sa sœur Hélène, la narratrice de Sommeil des dieux. Ce long monologue d’Edgard est une sorte d’apologie de son existence, une recherche proustienne du temps perdu.
Edgard a survécu aux tranchées de 14-18, mais comme tous ceux qui sont passés par là, il ne s’en est jamais libéré. Le monde a radicalement changé, succombe à de nouvelles illusions et prépare de nouveaux cauchemars. Impuissant face à ces remous, Edgard cherche un soulagement dans la compagnie de ses cinq amants successifs, qui l’aident à vivre avec ses blessures, plus profondes que les cicatrices qu’il porte dans sa chair.
Ce portrait d’un homme qui veut fuir l’Histoire dans l’amour et le désir est porté par la langue éclatante et sensuelle d’Erwin Mortier : descriptions poétiques des lieux et des paysages, palette très physique, emplie de mélancolie et de désespoir.

Né en 1965 près de Gand, en Belgique, Erwin Mortier est poète, romancier et journaliste. Cinq de ses romans ont déjà été publiés en français, dont Sommeil des dieux, couronné aux Pays-Bas par le prestigieux prix AKO. En France, Psaumes balbutiés, véritable hymne à sa mère atteinte de la maladie d’Alzheimer, a été récompensé en 2013 par le Prix du meilleur livre étranger.

ISBN 9782213687032

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 occurrence sur le web

Livrogne du 6 septembre 2015 😃

Une promenade douce et sensuelle dans l’intime d’un personnage meurtri par les blessures de la guerre, qui trouve le nirvana auprès d’amants effrénés et interdits…

Lire sur le blog