Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Récit
  3. > Littérature nord-américaine

Menteur /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 2 sites
Appéciation : 3.5/5
✓ 145 visites

Description

Menteur

Lorsque Rob Roberge apprend qu’il est probablement atteint d’une perte progressive de la mémoire, due à des années d’excès et de multiples commotions, il est terrifié à la perspective de devenir l’ombre de lui-même. En une tentative désespérée pour préserver son identité, il expose les moments charnières (tragiques, drolatiques ou anodins) de son existence. Le meurtre brutal de sa petite amie d’enfance, le diagnostic de son trouble bipolaire, son expérience personnelle du traditionnel « sexe, drogue et rock’n’roll »… Il y a les histoires familiales ou amoureuses – ordinaires et tortueuses comme elles le sont toujours. Il y a l’incompréhension des autres, le mépris de soi-même. Il y a le sentiment de ne pas être à sa place, et la tentation d’en finir. Il y a la femme aimée, l’écriture, et la volonté de s’en sortir. Mais tenter de mettre en ordre son passé ne fait qu’exposer la fragilité des événements qui nous fondent. Tandis que Roberge essaie de retrouver les moments qui l’ont façonné, il doit reconnaître que la ligne est floue entre les mensonges que l’on raconte aux autres et ceux que l’on construit pour soi-même. Livre poignant et sans pathos ni compromis, aussi humble que brutal, Menteur est le récit d’une vie. Un itinéraire fait de détours, de failles, d’impasses, de confusion, de digressions, dont chaque fragment a malgré tout un sens. Ou en tout cas prend sens au fur et à mesure que nous l’intégrons dans une existence qui se réécrit chaque jour.


Gallimard, 23 février 2017
Tags : -  -  - 

ISBN 9782070148387
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la blogosphère

du 13 juin 2017 😃

Autoportrait sans concession, sa bio ressemble plus à un exercice d’autopunition, pendant des mutilations qu’il s’inflige, un mea culpa irrésistible, une quête de rédemption, qu’à une volonté de dissimuler ou de taire.

Lire sur le blog

du 15 avril 2017 😃😃

Rob , nous tutoie nous malmène, merde se vie c’est du cinéma un mélange de trainspotting mâtiné de seven et d’un Robinson complétement paumé et pas sur une ile !

Lire sur le blog