Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature latino-américaine

Les terres dévastées / Emiliano Monge < / >


Les indicateurs

Les terres dévastées, de édité par Philippe Rey le 24 août 2017,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 4 sites .
Sélection :
Cette notice a été consultée par 139 visiteurs.

Description

Les terres dévastées
Titre original : Las tierras arrasadas
Traduit de l'espagnol (Mexique) par Juliette Barbara

Au fond de la jungle mexicaine, des projecteurs s’allument en pleine nuit : un groupe de migrants, trahis par leurs passeurs, est pris d’assaut par des trafiquants. Certains sont exécutés ; les autres sont stockés dans des camions pour être livrés alentour.

Sous la direction des deux chefs de bande, Estela et Epitafio, les convois prennent la route des montagnes. Ces amants contrariés jouissent des souffrances qu’ils infligent. Obsédés l’un par l’autre, ils tentent vainement de communiquer pour se dire leurs espoirs d’une nouvelle vie.

Tenu en haleine, le lecteur navigue entre les différents pro - tagonistes : Estela et sa cargaison dans une direction, Epitafio dans une autre, son homme de main occupé à ourdir quelque vengeance, les jeunes passeurs qui répètent inlassablement leur triste tour… tandis que le chœur des migrants devient peu à peu « sans voix, sans âme et sans nom ».

Dans ce récit construit avec une impeccable maîtrise, où les hommes et les femmes sont réduits à l’état de marchandises, Emiliano Monge met à nu l’horreur et la solitude, mais aussi l’amour, la loyauté et l’espérance qui animent les êtres.

Tragédie moderne à la prose rythmée, Les terres dévastées happent le lecteur dans un tourbillon aussi bouleversant que dérangeant.

ISBN 9782848766072

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

4 occurrences sur le web

Les lectures du mouton du 22 septembre 2017 😞

Je suis passée complètement à côté. Je vous conseille ce roman que si vous avez le cœur accroché et l’esprit alerte sinon passez votre tour.

Lire sur le blog

Sur la route de Jostein du 2 septembre 2017 😞

J’ai vraiment peiné sur cette lecture, frustrée de ne pas comprendre pleinement les actes de ces hommes sans foi ni loi, devant cette violence qui me semblait gratuite.

Lire sur le blog

Le Temps du 2 septembre 2017 😃

Là où le journalisme doit s’en tenir aux faits pour révéler la vérité, la littérature peut en démultiplier les visages.

Lire sur le blog

Blablabla mia du 30 août 2017 😃

Un livre oppressant, exigeant, dur et essentiel, qui a remporté le prix Elena Poniatowska, l’un des plus importants prix littéraires sud-américains.

Lire sur le blog