Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature latino-américaine

Les eaux troubles du Tigre / Alicia Plante < / >


Les indicateurs

Les eaux troubles du Tigre, de édité par Métailié - Bibliothèque hispano-américaine - le 12 mai 2016,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites .
Cette notice a été consultée par 24 visiteurs.

Description

Les eaux troubles du Tigre
Titre original : Una mancha más
Traduit de l'espagnol (Argentine) par François Gaudry

Un couple est retrouvé mort dans une maison du Tigre, perdue au milieu des mille et un canaux du delta du Paraná, dans ce petit coin de paradis si prisé des habitants de Buenos Aires. Suicide, dit l’enquête, sur la foi d’un mot d’adieu écrit sur une vieille machine à écrire Underwood. Ce n’est pas l’avis des gens du coin. Julia, professeure à l’université de la capitale, habitante du delta à ses heures, se lance dans l’enquête avec l’aide de ses amis, dont Leo Resnik, juge intègre à vocation de redresseur de torts.
Les indices sont troublants, et ils ne tardent pas à découvrir qu’un crime peut en cacher un autre. Un crime plus vaste, plus profond, qui regarde l’Argentine tout entière : les enfants volés de la dictature. Il n’y a pas grand monde à sauver dans ce polar aussi boueux que les profondeurs du Tigre. Les crimes du passé, pourtant soigneusement dissimulés, remontent à la surface, et les séides de la dictature, s’ils n’ont plus le vent en poupe, n’ont jamais renoncé à leurs sombres convictions.
Entre un jeune homme à qui on a volé son identité, un scénariste de films pornos qui s’improvise maître chanteur, un militaire qui n’aime pas la retraite et les insolents, un entrepreneur en bâtiments qui se noie dans son propre mensonge, Alicia Plante tisse une intrigue tendue et glaçante, avec un sens aigu du rythme et des personnages. Où le passé finit toujours par rattraper ceux qui tentent de le fuir : certains crimes tolèrent mal l’amnistie.

ISBN 9791022601689

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

Actu du noir du 17 juin 2016

Au final, j’ai lu le roman sans ennui, comme un essai ou une enquête journalistique, mais également sans émotion, sans sourire, trembler ou m’énerver.

Lire sur le blog

The killer inside me du 31 mai 2016 😃

Plante maîtrise son sujet, dissèque les fonctionnements de la dictature, de la démocrate qui a suivi également et parle d’une Argentine qui se débat dans une crise économique mais aussi intime, judiciaire.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 23 mai 2016 😃

Le remarquable style d’Alicia Plante au service d’une histoire à la construction astucieuse fait de ce livre pourtant sans réel grand suspense un roman particulièrement intelligent et tout à fait recommandable.

Lire sur le blog