Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature britannique

Les disparus du phare / Peter May < / >


Les indicateurs

❤ Coup de coeur de la blogosphère
Les disparus du phare, de édité par Rouergue - Rouergue noir - le 1er juin 2016,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 13 sites .
Lieu : îles Hébrides
Cette notice a été consultée par 504 visiteurs.

Description

Les disparus du phare
Titre original : Coffin road
Traduit de l'anglais par Jean-René Dastugue

Un homme reprend connaissance sur une plage, là où l’ont rejeté les vagues, presque paralysé par le froid, en état de choc. Il ne sait pas où il se trouve. Il ne sait pas même qui il est. Seul subsiste dans sa conscience un sentiment d’horreur, insaisissable, obscur, terrifiant. Revenant à l’île de Lewis où il a situé sa trilogie écossaise, Peter May nous emporte dans la vertigineuse quête d’identité d’un homme sans nom et sans passé.

ISBN 9782812610646

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

13 occurrences sur le web

Black novel 1 du 5 juillet 2017 😃😃

La première centaine de pages est tout simplement géniale. Menée avec application, et épaississant le mystère petit à petit, il y a suffisamment de rebondissements pour attirer irrémédiablement l’attention du lecteur et ne plus la lâcher.

Lire sur le blog

Meelly lit du 31 mars 2017 😃

Il souffle sur ce roman, le vent des hybrides auxquels il est difficile de résister.

Lire sur le blog

Mots pour mots du 7 décembre 2016 😃😃

Il est sympa Peter May. Il a pensé à tous les accros à sa Trilogie écossaise en manque de bourrasques et de feux de tourbe.

Lire sur le blog

Les lectures du mouton du 1er septembre 2016 😃😃

’ai été happé par ce roman très bien construit même si le début m’a semblé un peu long avant d’entrer véritablement dans l’intrigue.

Lire sur le blog

Bob polar express du 31 août 2016 😃😃

Les disparus du phare nous séduit par son environnement aussi hostile que fascinant et nous captive en associant avec bonheur une solide intrigue construite avec habileté...

Lire sur le blog

Télérama du 29 juin 2016 😃😃

L’intérêt des Disparus du phare, comme celui de la fameuse « Trilogie écossaise » , tient plus encore à son décor qu’à l’intrigue : Lewis, petite île où tempêtes et marées rythment le quotidien.

Lire sur le blog

Lire au lit du 28 juin 2016 😃😃

Ecoutez le vent mugir, la tempête se prépare et l’histoire commence…

Lire sur le blog

Coin lecture de Nath du 27 juin 2016 😃😃😃

Je vous garantis que dès les premières pages vous serez "scotché" (ben on est en Ecosse tout de même) et que c’est efficace.

Lire sur le blog

Action-suspens du 23 juin 2016 😃😃😃

Auteur chevronné et productif, récompensé par plusieurs prix littéraires, Peter May nous présente ici une intrigue exemplaire.

Lire sur le blog

Blog du Grenier du 14 juin 2016 😃😃

Dans un style délicieusement efficace, May ne laisse rien au hasard, nous sommes aux aguets, au sein d’un complot qui, au fur et à mesure, semble tentaculaire et, pendant ce temps là, les abeilles butinent… bbzzzzz Décoiffant !

Lire sur le blog

Quatre sans quatre du 8 juin 2016 😃😃😃

C’est encore une merveilleuse histoire d’une noirceur absolue et d’une poésie d’oiseau de mer porté par les bourrasques, cisaillant les nuages de cette mer fascinante et mortelle.

Lire sur le blog

Littéraventure du 6 juin 2016 😃😃

Il y a une vraie nouveauté dans la structure, dans les personnages, et dans l’engagement du roman, qui renoue peut-être avec la fibre journalistique de son auteur.

Lire sur le blog

Soupe de l’espace du 1er juin 2016 😃

En choisissant de traiter du sujet de « l’homme sans passé « , Peter May nous livre un polar haletant, où l’histoire d’une famille se mêle à des enjeux écologiques essentiels, parfaitement d’actualité.

Lire sur le blog