Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Les Portes de l’enfer /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 8 sites
Not so bad !
✓ 139 visites

Description

Les Portes de l'enfer

Cumseh est une petite ville de Géorgie où il ne se passe jamais grand-chose. Hormis à la maison de retraite. C’est en effet dans cet établissement, tenu d’une main de fer par l’imposante Axel, que semblent s’être donné rendez-vous les personnalités les plus excentriques de la région. Un jour, trois nouveaux arrivants en ville se retrouvent à la porte du « Club des seniors », Sarah Nell Brownstein, une géante amoureuse du masseur nain de la maison de retraite, Bledsoe, représentant d’une entreprise de pompes funèbres, et Carlita Rojas Mundez, une adepte du vaudou. Entre eux un drame va très vite se nouer et les précipiter dans une tragi-comédie aussi déchirante qu’irrésistible.

Avec ce roman, dont l’action est concentrée sur vingt-quatre heures, Harry Crews s’attaque à tous les tabous de la vieillesse : abandon, solitude, misère sexuelle, etc., et nous offre un tableau poignant et sans concessions de la condition humaine. On y retrouve toute la noirceur et l’humour légendaire de l’auteur de La Foire aux serpents.

Harry Crews (1935-2012) est l’auteur de seize romans, parmi lesquels Le Chanteur de gospel (Gallimard, 1995) et La Malédiction du gitan (Gallimard 1998). Après Nu dans le jardin d’Éden (2013), Les Portes de l’enfer, publié en 1970 aux États-Unis, est le deuxième inédit de l’auteur chez Sonatine Éditions.


Sonatine, 8 octobre 2015
Tags : -  -  - 
Balade littéraire à partir de : Géorgie

ISBN 9782355843303
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

8 critiques de la blogosphère

du 4 janvier 2016 😃

C’est à la fois absurde, tragique et comique.

Lire sur le blog

du 3 janvier 2016 😞

Ce roman ressemble, du moins c’est ainsi que je l’ai ressenti, à un amoncellement de scènes, où les personnages se cherchent, se rencontrent, mais se ratent.

Lire sur le blog

du 20 novembre 2015 😞

Une tragi-comédie dont la mayonnaise a du mal à prendre. Trop de personnages, trop décousu et un scénario qui ne décolle pas.

Lire sur le blog

du 11 novembre 2015

Les portes de l’enfer confirment la prégnance des thèmes religieux chez Harry Crews comme filtres des problématiques de la modernité, où le divin retiré ne laisse entre eux que des désirs humains affamés.

Lire sur le blog

du 20 octobre 2015 😃

Ceci dit, quand bien même on puisse estimer se trouver là face à un roman mineur de Crews, on reste indéniablement bien au-dessus de la très grande majorité de la production noire.

Lire sur le blog

du 16 octobre 2015

Crews n’est jamais facile, sa narration est souvent chaotique mais son regard est véritablement unique, ses histoires toujours incroyablement barrées, dans les lieux les plus improbables.

Lire sur le blog

du 13 octobre 2015

Assurément, et même si on parle d’un grand écrivain, « les portes de l’enfer » est un roman moins remarquable que le reste de la production de Crews.

Lire sur le blog

du 6 octobre 2015 😃

Avec ses facettes comiques et sombres, ce roman d’Harry Crews restait inédit en français. Heureuse initiative d’en publier la traduction, ce qui nous procure un succulent plaisir de lecture.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

18 juin 2013 : Prince Harry; The Warrior Prince REMIX (connectez-vous à la chaine Youtube itallama )