Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature japonaise

Les Pleurs du vent /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 4 sites
Appéciation : 3.25/5
✓ 36 visites

Description

Les Pleurs du vent

« Jusqu’à présent, personne n’avait jamais eu l’idée de parler sérieusement du crâne qui pleure à quelqu’un d’extérieur au village. D’abord parce que le sentiment d’avoir une dette envers ceux qui étaient morts à la guerre interdisait aux survivants de parler à tort et à travers des disparus, mais surtout parce que quiconque entendait la triste lamentation du vent ne pouvait qu’être saisi de stupeur. »
Tout commence par un jeu d’enfants au pied de l’ancien ossuaire, sur l’air de chiche qu’on grimpe sur la falaise, pour aller voir de plus près le crâne humain qu’on aperçoit d’en bas, et qui gémit sous le vent. De toute la bande, seul Akira a le courage de monter. Et de tout le village, seul Seikichi, le père d’Akira, s’oppose à ce qu’un journaliste de la métropole tourne un reportage autour de la légende du crâne qui pleure, objet sacré, emblème des heures terribles de la bataille d’Okinawa…
Les Pleurs du vent conte magnifiquement la paix retrouvée des âmes.


Zulma, 3 octobre 2016
Tags : - -
Balade littéraire à partir de : 沖縄県

ISBN 9782843047718
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la presse en ligne

du 12 octobre 2016 😃😃

Medoruma Shun semble parler depuis cet entre-deux, toujours sur le fil, entre la vie et la mort.

Lire sur le blog

3 critiques de la blogosphère

du 6 novembre 2016 😃

Le livre est imprégné d’une sensualité subtile, au plus près des ressentis des personnages, mais avec une pudeur impressionnante de justesse, à la limite du trouble.

Lire sur le blog

du 18 octobre 2016 😃

Avec Les Pleurs du vent, le lecteur continue d’explorer un univers éloigné des clichés, ancré dans une réalité particulière et un imaginaire très exotique : le sang, par exemple, n’y est pas rouge.

Lire sur le blog

du 18 octobre 2016 😃

Les Pleurs du vent oppose constamment la violence de la guerre et la beauté des paysages, la modernité et la tradition. Et Medoruma Shun veut en faire des sujets universels en les exploitant à l’infini...

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

20 janvier 2017 : Les pleurs du vent Medoruma Shun (connectez-vous à la chaine Youtube L'Antre Guillemets )

Chaînes Youtube : L' Antre Guillemets : https://www.youtube.com/channel/UCptY... Les passions d'Amarylys : https://www.youtube.com/channel/UCNqo... site ...