Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature irlandaise

Les Petites Chaises rouges / Edna O’Brien

< / >

Les indicateurs

Les Petites Chaises rouges, de édité par Sabine Wespieser le 8 septembre 2016,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites + Youtube.
Sélection :
Cette notice a été consultée par 60 visiteurs.

Description

Les Petites Chaises rouges
Titre original : The little red chairs
Traduit de l'anglais (Irlande) par Aude de Saint-Loup et Pierre-Emmanuel Dauzat

Dès qu’il franchit le seuil de l’unique pub ouvert dans ce trou perdu d’Irlande, l’étranger suscite la fascination. Vladimir Dragan est originaire du Monténégro. Il entend s’établir comme guérisseur. On lui trouve un logement, un cabinet médical, et sa première cliente, une des quatre nonnes du lieu, sort de sa séance totalement régénérée. Rien d’étonnant à ce que Fidelma, très belle et mariée à un homme bien plus âgé qu’elle, tombe sous le charme.
L’idylle s’interrompt quand Dragan est arrêté. Recherché par toutes les polices, il a vécu à Cloonoila sous un faux nom. Inculpé pour génocide, nettoyage ethnique, massacres, tortures, il est emmené à La Haye, où il rendra compte de ses crimes. Le titre choisi par Edna O’Brien s’éclaire alors, ainsi que l’introduction rappelant que 11 541 petites chaises rouges avaient été installées à Sarajevo en 2012 pour commémorer la mémoire des victimes du siège.
Le vrai sujet de cet extraordinaire roman n’est pourtant pas la guerre civile de Bosnie, ni la figure de Radovan Karadzic, dont il s’inspire. Avec une infinie tendresse et une infinie compassion, la grande romancière irlandaise se penche sur le destin d’une femme ordinaire, que sa naïveté a rendue audacieuse, et dont l’existence a été ravagée pour avoir vécu, sans savoir à qui elle avait affaire, une brève histoire d’amour avec l’un des monstres les plus sanguinaires du XXe siècle.
Après l’arrestation de Vlad, il est impossible pour Fidelma de rester en Irlande. Réfugiée à Londres, dans le monde souterrain des laissés-pour-compte, elle vit de petits boulots, hantée par une honte indépassable, et par la terreur.
La prose d’Edna O’Brien est éblouissante : comme dans la vie, passant de la romance à l’horreur, d’un lyrisme tremblé au réalisme le plus cru, de la beauté au sentiment d’effroi le plus profond, elle nous donne, avec ce roman de la culpabilité et de la déchéance d’une femme, son absolu chef-d’œuvre.

ISBN 9782848052106

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

Télérama du 21 septembre 2016 😃😃😃

Cette Irlandaise en colère réussit un livre bouleversant et contemporain, traversé par la souffrance d’un peuple, la force du Mal et sa dualité, qui est aussi le portrait d’une femme qui se bat seule, et jusqu’au bout.

Lire sur le blog

En attendant Nadeau du 14 septembre 2016 😃

Que se passe-t-il quand, sous les traits d’un homme venu d’ailleurs, l’Histoire fait irruption dans un petit monde clos ?

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

5 novembre 2015 : Edna O'Brien on the Bosnian war and loneliness (connectez-vous à la chaine Youtube Channel 4 News )

She's approaching her eighty fifth birthday - but the novelist Edna O'Brien certainly hasn't been giving up work. In her latest book - the little red chairs - based on the Bosnian war, she...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

17 octobre 2012 : Interview with Edna O'Brien (connectez-vous à la chaine Youtube faberandfaber )

'Exile and separation were very, very good for me.' A candid and illuminating career interview with Irish novelist and short story writer Edna O'Brien on publication of her memoir Country Girl...