Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature britannique

Les Justiciers de Glasgow / Gordon Ferris

< / >

Les indicateurs

Les Justiciers de Glasgow, - de édité par Seuil - Seuil policiers (Paris) - le 17 mars 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 7 sites .
Lieu(x) de l'intrigue : Glasgow
Cette notice a été consultée par 148 visiteurs.

Description

Les Justiciers de Glasgow
Titre original : Bitter water
Traduit de l'anglais (Écosse) par Hubert Tézenas

Glasgow, la ville d’Écosse la mieux taillée pour le roman noir, connaît un été torride en cette année 1946. Douglas Brodie, ex-flic et sous-off tout juste démobilisé, vient d’être embauché comme reporter à la Gazette, où il doit vite faire ses preuves. L’occasion lui en est fournie par les exactions d’une bande de justiciers autoproclamés « les Marshals de Glasgow », qui ont l’accent des Highlands et envoient aux journaux des épîtres enflammées et agrémentées de citations des Évangiles. Leur mission ? Infliger un châtiment selon eux bien mérité à des criminels qui sont passés entre les mailles du filet de la justice. Dans une atmosphère alourdie par la pauvreté, les spéculations liées à la reconstruction et les dysfonctionnements de l’État, Brodie part pour une croisade en eaux troubles qui marquera durablement sa conscience.

Né à Kilmarnock, en Écosse, Gordon Ferris a travaillé pour le ministère de la Défense britannique avant de devenir consultant pour Price Waterhouse. Après quoi, il s’est mis à écrire des polars : Les Justiciers de Glasgow est, après La Cabane des pendus (Points, 2016) le deuxième titre d’un quatuor ancré dans la société ravagée de l’immédiat après-guerre.

ISBN 9782021222555

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

7 occurrences sur le web

BMR & MAM du 5 août 2016 😃😃

La plume de Ferris (manieur de mots et visiblement frère d’encre de son héros) est toujours aussi vive, mordante, fluide et c’est un plaisir de lire sa prose qui prend parfois des accents naïfs de Rouletabille pour citer ensuite les poètes écossais.

Lire sur le blog

L’Express avec Lire du 2 juillet 2016 😃😃

Dans Les Justiciers de Glasgow, deuxième roman d’une série de quatre, Gordon Ferris, écossais pur scotch, excelle à décrire l’atmosphère trouble de l’après-guerre.

Lire sur le blog

Tête de lecture du 10 juin 2016 😃

Voilà un roman d’une grande richesse, autant humaine que politique.

Lire sur le blog

Bob polar express du 29 avril 2016 😃

« Les Justiciers de Glasgow » est un pur roman policier qui, à l’instar des lochs aux eaux obscures, trace les contours d’une ville en souffrance qui épanche des flots de haine et de désespoir.

Lire sur le blog

Actu du noir du 22 avril 2016 😃😃

J’avais beaucoup aimé La cabane des pendus, j’ai beaucoup aimé ces justiciers de Glasgow. Très belle description d’une ville où la misère la plus crasse côtoie une richesse et une arrogance insupportables

Lire sur le blog

Nyctalopes du 14 avril 2016 😃😃

Gordon Ferris mêle ces deux enquêtes d’une main de maître sans jamais nous perdre, sur un rythme trépidant, sans temps mort, enchaînant les scènes d’action en ville ou dans les paysages magnifiques d’Ecosse.

Lire sur le blog

Action-suspens du 6 avril 2016 😃😃😃

Gordon Ferris nous plonge directement dans l’ambiance et les lieux de l’époque : c’est donc avec un vrai plaisir que l’on s’installe durablement dans la lecture de cet excellent roman noir.

Lire sur le blog