Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

Les Étoiles s’éteignent à l’aube / Richard Wagamese < / >


Les indicateurs

Les Étoiles s’éteignent à l’aube, - de édité par Zoé le 1er avril 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 7 sites .
Cette notice a été consultée par 182 visiteurs.

Description

Les Étoiles s'éteignent à l'aube

Lorsque Franklin Starlight, âgé de seize ans, est appelé au chevet de son père Eldon, il découvre un homme détruit par des années d’alcoolisme. Eldon sent sa fin proche et demande à son fils de l’accompagner jusqu’à la montagne pour y être enterré comme un guerrier. S’ensuit un rude voyage à travers l’arrière-pays magnifique et sauvage de la Colombie britannique, mais aussi un saisissant périple à la rencontre du passé et des origines indiennes des deux hommes. Eldon raconte à Frank les moments sombres de sa vie aussi bien que les périodes de joie et d’espoir, et lui parle des sacrifices qu’il a concédés au nom de l’amour. Il fait ainsi découvrir à son fils un monde que le garçon n’avait jamais vu, une histoire qu’il n’avait jamais entendue.

ISBN 9722889273300


Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

7 occurrences sur le web

Book’ing du 10 octobre 2017 😃😃

Un récit très émouvant sur la filiation et la transmission, sur la manière dont se construit l’identité des individus, qui jamais ne sombre dans le pathos, et qui comme ses laconiques personnages, sait utiliser le poids des silences.

Lire sur le blog

D’une berge à l’autre du 21 août 2017 😃😃

J’ai adoré les silences, la nature omniprésente, les dialogues réduits à leur strict minimum, les phrases inachevées qui en disent bien plus que de longs discours. J

Lire sur le blog

Tête de lecture du 15 mars 2017 😃😃

Il n’y a pas de manichéisme dans ce roman, pas d’hommes bons et d’hommes mauvais mais des êtres complexes, humains et saisissants, de ceux dont on se souvient longtemps.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 22 juillet 2016 😃

Sans atteindre les sommets émotionnels créés par Benjamin Whitmer, la fin du roman est un puissant crève-cœur dévoilant par ailleurs une belle humanité et le lecteur n’est pas prêt d’oublier Frank et le vieil homme.

Lire sur le blog

Unwalkers du 19 juillet 2016 😃😃

Richard Wagamase, de la nation Ojibwé, nous offre un roman noir de toute beauté, un style brut, poétique, imprégné de ses souvenirs.

Lire sur le blog

Petit carré jaune du 29 mai 2016 😃😃

Un récit intime, intimiste où le manque d’affection, la recherche de ses racines, l’ultime pardon sont les issues d’une vie.

Lire sur le blog

Blog du Grenier du 6 avril 2016 😃😃

Un roman brut et mystique qui se lit avec avidité pour vous laisser le coeur rempli de cieux étoilés, de vents changeants, de sentiers escarpés, de torrents bruyants et d’un grizzly confrontant.

Lire sur le blog