Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Les Courses / Russell Wangersky < / >


Les indicateurs

Les Courses, de édité par Presses de la Cité le 14 avril 2016,
est peu apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites .
Lieu : Saint-Jean de Terre-Neuve
Cette notice a été consultée par 58 visiteurs.

Description

Les Courses
Titre original : Walt
Traduit de l'anglais (Canada) par Cécile Arnaud

Depuis le départ de sa femme, après dix-huit ans d’un mariage calamiteux, Walt, la cinquantaine légèrement bedonnante, vit seul. Pas d’amis, pas de vie sociale. Ce qu’il aime : déambuler la nuit dans les rues de sa ville et, de temps en temps, aller à la pêche dans des coins isolés.
Walt est aussi collectionneur, quoique d’un genre particulier : agent d’entretien dans un supermarché, il récolte les listes de courses que les clients jettent dès les caisses passées. C’est devenu un hobby : ramasser ces listes et essayer de se faire une idée de la vie de leurs propriétaires. Ensuite, il aime bien vérifier s’il est tombé juste, jusqu’à s’introduire en douce chez ceux qui ont éveillé sa curiosité...
Walt a-t-il seulement une petite manie inquiétante mais inoffensive ? Ou pourrait-il être à l’origine de la disparition de plusieurs femmes de la région ?

En mettant en scène un homme de l’ombre qui s’immisce avec une perversité discrète dans le quotidien des gens, Russell Wangersky signe un roman profondément dérangeant. Vos courses n’auront plus la même saveur après cette lecture !

ISBN 9782258116993

BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

Terre du noir du 28 mai 2016 😞

Un livre qui ne restera pas dans les mémoires, en tout cas, pas dans la mienne, dommage car les ingrédients de départ m’avaient fait saliver d’avance.

Lire sur le blog

Action-suspens du 24 avril 2016 😃

Non dénué d’un aspect sociétal, un suspense troublant qui installe un certain malaise. Ce dont on ne se plaindra pas, car ce roman est très prenant.

Lire sur le blog