Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Récit
  3. > Littérature nord-américaine

Le vent dans les roseaux / Wendell Pierce < / >


Les indicateurs

Le vent dans les roseaux, de édité par Sous-sol - Feuilleton non-fiction - le 13 octobre 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 3 sites + Youtube.
Sélection :
Lieu : La Nouvelle-Orléans
Cette notice a été consultée par 48 visiteurs.

Description

Le vent dans les roseaux
Titre original : The wind in the reeds : a storm, a play, and the city that would not be broken
Traduit de l'anglais (États-Unis) par David Fauquemberg

Le 29 août 2005, l’ouragan Katrina frappe La Nouvelle-Orléans et dévaste tout sur son passage. Quelque temps après le désastre, une voix s’élève des décombres : celle de Samuel Beckett, à travers l’acteur Wendell Pierce, interprétant un Vladimir prophétique. “Vladimir : J’ai cru que c’était lui. Estragon : Qui ? Vladimir : Godot. Estragon : Pah ! Le vent dans les roseaux.” Face à tous ces foyers rasés, à ces administrations dépassées par le chaos, à des familles dispersées, perdues, cette pièce, jouée au milieu d’un paysage apocalyptique, offre une incroyable catharsis pour tous ces rescapés qui peinent à revenir sur les lieux du drame, sur leurs terres, pour lesquelles leurs aïeuls se sont battus. Car eux, qui viendra les aider ? Qui aida leurs parents à échapper au fouet des esclavagistes, aux violences silencieuses des ségrégationnistes, à tous ceux qui nièrent leurs droits civiques ? Si Wendell Pierce est mondialement connu pour avoir interprété l’inspecteur Bunk dans The Wire puis le tromboniste Antoine Batiste dans Treme, on sait moins que l’acteur est également un artiste engagé, qui a grandi à Pontchartrain Park, la première banlieue afro-américaine construite aux États-Unis après la Seconde Guerre mondiale.

Dans ce récit autobiographique, Wendell Pierce livre une histoire intime, simple et sincère sur sa Nouvelle-Orléans, nous plonge dans l’histoire de sa famille, ses combats incessants pour vivre – un voyage sur plusieurs générations, partant de l’Afrique noire et menant jusqu’à la prestigieuse Julliard School, où il étudiera le jour, errant la nuit dans les clubs de jazz de New York.

ISBN 9782364681460

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

3 occurrences sur le web

L’Express avec Lire du 18 décembre 2016 😃

Dans un récit autobiographique, Le Vent dans les roseaux, il évoque son enfance à La Nouvelle-Orléans, les luttes de sa communauté contre la ségrégation, mais aussi la force de la culture louisianaise.

Lire sur le blog

Télérama du 14 décembre 2016 😃

La religiosité, la quête d’exemplarité, l’apologie des valeurs familiales qui imprègnent chaque page plombent quand même un peu ce récit au long cours.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 1er novembre 2016 😃😃😃

Pierce possède cette indéniable faculté de recul sur soi-même et de transmission de vertus poussant à une alacrité sans faille. Superbe et réel !

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

9 novembre 2016 : Wendell Pierce. Le vent dans les roseaux (connectez-vous à la chaine Youtube Millepages )

Wendell Pierce à la librarie Millepages le 22 octobre 2016.