kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures asiatiques
  4. > Littérature libanaise

Le syndrome de Beyrouth : que dit le web du récit de Alexandre Najjar ?

Page créée le 31/08/2021 - mise à jour : 19/10/2021 à 17:20


L'appréciation est très bonne sur le web littéraire.

Tableau de bord




3 occurrences sur le web



4ème de couv


« Je n’ai pas fui, je me suis sauvée. »

Confinée dans un hôtel à Saint-Malo, Amira Mitri, ancienne combattante devenue reporter au quotidien libanais An-Nahar, rescapée de l’explosion du port de Beyrouth, rassemble ses souvenirs, depuis son retour au Liban en l’an 2000, à l’orée d’un nouveau siècle, jusqu’à la tragédie du 4 août 2020. Durant cette période de vingt années, les événements se sont succédé : bien des vicissitudes ont secoué le pays du Cèdre, et sa vie amoureuse a connu de multiples rebondissements. Avec lucidité et franchise, elle se confie, sans mâcher ses mots.

Un livre foisonnant, dans la veine du Roman de Beyrouth, où se mêlent habilement fiction et réalité, aventures et réflexions politiques, héros imaginaires et personnages célèbres, pour nous dévoiler l’âme d’une femme et celle d’une ville, Beyrouth, sans cesse malmenée, mais toujours debout.

ISBN 9782259306409

Recherches associées


Carrousel