Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature francophone

Le saut oblique de la truite / Jerôme Magnier-Moreno

< / >

Les indicateurs

Le saut oblique de la truite, de édité par Phébus - Littérature française (Paris) - le 2 mars 2017,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 11 sites .
Cette notice a été consultée par 295 visiteurs.

Description

Le saut oblique de la truite

« La Corse. Boisée. Montagneuse. Désertique. Magnifique. Mer bleue. Minuscules coques blanches des bateaux jetées dans l’eau comme une poignée de graviers. Côtes brunes. Nouvelle palettes de couleurs. » Le peintre Jérôme Magnier-Moreno a mis dix ans pour écrire une histoire qui ne parle de rien - ou presque ; un jeune homme parti pêcher le long du GR20... Un premier roman initiatique procurant une impression unique de liberté.

ISBN 9782752910967

BNF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

11 occurrences sur le web

Les fanas de livres du 8 juillet 2017

Une sorte de journal de bord plein de sensibilité. Un premier roman coloré avec quelques passages provocants où j’ai moins adhéré.

Lire sur le blog

Errances immobiles du 26 juin 2017 😃😃

Jérôme Magnier-Moreno lui, est avant tout un peintre et cela se sent : le récit est visuel, sensuel et coloré.

Lire sur le blog

Tu vas t’abimer les yeux du 25 juin 2017

Ce n’est pas un mauvais livre, ce n’est pas mal écrit, mais ce récit de voyage, finalement assez banal, ne m’a juste pas intéressée et je n’ai accroché ni au style ni à l’humour.

Lire sur le blog

Petit carré jaune du 29 mai 2017 😃

D’une plume alerte, colorée, riante, mordante, ironique et folle, Jérôme Magnier Moreno nous entraine dans ce grand bazar, d’une histoire unique et jubilatoire, sensuel, lubrique et verdoyante.

Lire sur le blog

En lisant en voyageant du 29 mai 2017 😃

Pleines d’ironie pas méchante et bien sûr d’autodérision, ces pages parleront de pêche, bien sûr, mais aussi de Corse, au fil de chapitres nommés par des couleurs.

Lire sur le blog

Les lectures d’Antigone ... du 25 mai 2017

Ce titre a beaucoup plu sur la blogosphère et tu es bien embêtée de dire que de ton côté tu es sans doute un peu passée à côté de l’humour et du pétillement du texte... cela arrive.

Lire sur le blog

Le goût des livres du 18 mai 2017 😃😃

L’auteur a mis dix ans à écrire son roman, j’espère qu’il n’en restera pas là et nous offrira un jour une plus longue histoire.

Lire sur le blog

La livrophage du 13 mai 2017 😃😃

Un petit roman, un bel objet plutôt hors cadre, dont on ne sait faire la part des choses vraies de celles imaginées, ou rêvées peut-être, et on s’en fiche un peu pour tout dire : on y croit.

Lire sur le blog

Cathulu du 2 mai 2017 😃😃

Avec une grande économie de moyens, des descriptions par petites touches efficaces, sans oublier quelques touches d’humour pleines d’auto-dérision, une construction maîtrisée qui fait naître l’émotion, ce premier roman est une formidable découverte.

Lire sur le blog

Mots pour mots du 22 avril 2017 😃

Et la balade fut loin d’être désagréable entre bleus, verts, rouges et jaunes qui donnent envie de se laisser aller à la contemplation et de laisser la nature combler nos vides et lisser nos cicatrices.

Lire sur le blog

Sur la route de Jostein du 21 avril 2017

Un beau moment d’évasion dans un paysage exceptionnel mais j’aurais aimé davantage d’introspection pour saisir la fragilité du personnage.

Lire sur le blog