Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Recueil de nouvelles
  3. > Littérature grecque

Le salut viendra de la mer /

Facebook

Les indicateurs

✓ En vue sur 5 sites
Appéciation : 3/5
✓ 121 visites

Description

Le salut viendra de la mer

Un groupe d’habitants d’Athènes et d’autres villes de Grèce ont fui l’enfer urbain qu’impose la crise économique pour fonder, sur une île de l’Égée, une société plus humaine et plus heureuse. Un nouveau monde. Mais leur refuge est un piège et le rêve vire au cauchemar. Face à des îliens inhospitaliers, corrompus et violents, les nouveaux arrivants se retrouvent avec ce qu’ils croyaient laisser derrière eux : les forces maléfiques du pouvoir et de l’argent, et la méfiance et la haine de l’autochtone pour l’immigré. Maîtrise narrative que porte une écriture d’une force rare, solennité biblique de la langue parlée, richesse et profondeur de la vision : Le salut viendra de la mer est un récit apocalyptique au souffle visionnaire qui brasse puissamment passé, présent et avenir.


Quidam, 6 avril 2017
Tags : -

ISBN 9782374910581
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 critiques de la presse en ligne

du 6 mai 2017 😃

Des citadins, exilés dans une île de l’Egée, espèrent que le salut leur viendra de la mer. La crise excite la verve et le lyrisme de l’écrivain grec...

Lire sur le blog

du 5 avril 2017 😃

Le plus étrange, dans ces nouvelles qui décrivent la Grèce d’aujourd’hui, pays en plein chaos, la faute à la fameuse dette, bien sûr, c’est d’y retrouver les accents pré (ou post)-apocalyptiques des romans de science-fiction des années 1970.

Lire sur le blog

3 critiques de la blogosphère

du 9 juin 2017 😃

Christos Ikonòmou s’interroge sur la difficulté, dans une société instable, gangrenée par la haine et par la peur, à conserver son humanité.

Lire sur le blog

du 3 mai 2017 😃

Loin de la mythologie grecque, ce texte fort et âpre a le mérite de bousculer et d’interroger sur la condition humaine, le courage, le libre arbitre ou encore le progrès.

Lire sur le blog

du 12 avril 2017 😃

Mais en fait j’aurais pu seulement parler de la langue de l’auteur, lyrique, rude, brute, poétique souvent, au souffle emportant le lecteur...

Lire sur le blog