Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman
  3. > Littérature nord-américaine

Le nuage d’obsidienne / Eric Mccormack < / >


Les indicateurs

Le nuage d’obsidienne, de édité par Christian Bourgois le 14 avril 2016,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 2 sites + Youtube.
Cette notice a été consultée par 59 visiteurs.

Description

Le nuage d'obsidienne
Titre original : Cloud
Traduit de l'anglais par Johan-Frédérik Hel-Guedj

Harry Steen, ingénieur des mines, est invité à participer à une conférence au Mexique. Lorsqu’un violent orage éclate, il trouve refuge dans une librairie de livres anciens. Il y fait une découverte lourde de sens. Un ouvrage daté du milieu du XIXe siècle, intitulé Le Nuage d’Obsidienne, relate un phénomène inexpliqué : un nuage noir aux propriétés réfléchissantes s’est immobilisé au-dessus de Duncairn, un bourg des Uplands écossais, où il a provoqué plusieurs décès mystérieux.
Curieux hasard : Harry a bien connu ce village puisqu’il y a enseigné, jeune homme, après la mort de ses parents. C’est également à Duncairn qu’il avait rencontré Miriam Galt, qu’il aime depuis lors, malgré sa trahison. A son retour à Camberloo (ville imaginaire du Canada), Harry contacte un expert de livres rares à Glasgow, qui lui propose d’étudier l’ouvrage s’il lui envoie. Tandis que ce dernier l’analyse, Harry fait le récit de son parcours, depuis son enfance dans les taudis de Glasgow jusqu’à l’explosion d’une bombe, pendant la Seconde Guerre mondiale qui souffle son immeuble et tue ses parents, puis ses périples en Afrique, en Amérique du Sud et au Canada (dans l’Ontario), où il possède une usine.
Ce roman est peuplé de personnages singuliers. Parmi eux, Jacob Nelson, un violoniste exhibitionniste qui devient le logeur de Harry après la mort de ses parents, et le recommande pour son premier emploi d’enseignant. Quant à Miriam, jeune femme impénétrable, elle vit dans un manoir, à l’écart de la société, en compagnie de son vieux père. Harry tombe éperdument amoureux d’elle et demande sa main.
Mais elle refuse de l’épouser, révélant qu’elle est fiancée au patron de Harry. Enfin, Gordon Smith, un riche entrepreneur canadien rencontré en Amérique du Sud, propose à Harry de l’engager comme vendeur pour son entreprise de pompes industrielles. A son arrivée au siège de l’entreprise, à Camberloo, Gordon lui présente sa fille, Alicia. Il est alors évident que, plus qu’un vendeur, le père cherche un mari pour sa fille.
Quoique secrètement toujours amoureux de Miriam, Harry épouse la jeune femme, avec qui il aura deux fils. Tout en continuant poursuivre ses recherches liées au Nuage d’Obsidienne et à son propre passé... Douze ans après le succès de son dernier roman, L’épouse hollandaise, Eric McCormack livre un nouveau roman riche en suspense et en rebondissements.

ISBN 9782267029574

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

2 occurrences sur le web

Polar noir et blanc du 11 août 2016 😃😃😃

Ce roman est une suite de petits éléments qui, tous réunis, nous donnent un grand livre. On le referme en criant au génie !! Rien de transcendant, mais à la fin, de la grande littérature !

Lire sur le blog

Journal d’une lectrice du 18 juin 2016 😞

J’ai trouvé que tout cela manquait singulièrement de sens et de cohésion, et qu’il était bien dommage d’avoir autant d’imagination, et un univers aussi riche sans jamais parvenir à dépasser cette banalité.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

12 juillet 2016 : Le nuage d'obsidienne Eric McCormack (connectez-vous à la chaine Youtube L'Antre Guillemets )

Chaînes Youtube : L' Antre Guillemets : https://www.youtube.com/channel/UCptY7lDbLv3j1mjLi07rXXQ Les passions d'Amarylys ...