kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature allemande

Le crépuscule du monde

Que dit le web du roman de Werner Herzog ?

Libération : Dans un roman, le cinéaste Werner Herzog réinvente le militaire japonais replié dans la forêt philippine et persuadé jusqu’en 1974 que la Seconde Guerre mondiale durait toujours.
Page créée le 10/04/2022 - mise à jour le 28/07/2022 à 19:26

Tableau de bord




5 occurrences sur le web



4ème de couv


« Soudain, trouant le silence, une voix me demanda : « Si vous ne souhaitez pas voir l’empereur, qui d’autre pourriez-vous avoir envie de rencontrer au Japon ? » » À cette question, Werner Herzog répondit sans hésiter : « Onoda. » Le nom, à lui seul, a l’apparence d’une énigme. En 1945, lorsque le Japon capitule, Hiroo Onoda est un soldat de l’armée impériale à qui l’on a confié la défense d’une petite île des Philippines. Ignorant la défaite de son pays, retranché dans la jungle, il continuera pendant près de trente ans une guerre imaginaire où les véritables ennemis sont moins les troupes américaines qu’une nature hostile... et ses propres démons. Werner Herzog, qui a consacré ses plus grands films à la folie des hommes, imagine les scènes de ce combat épique et absurde, mené à la frontière indécise du rêve et de la réalité. Jusqu’à un face-à-face vertigineux avec Onoda, qu’il a personnellement connu. À la fois roman d’aventure, docufiction et poème halluciné, Le Crépuscule du monde est une méditation sur le sens que nous donnons à nos vies.

ISBN 9782840498599

Recherche associée


Carrousel