Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nordique

Le condor /

Facebook

Les indicateurs

❤ Coup de coeur de la blogosphère
✓ En vue sur 9 sites
Ils aiment beaucoup 😃😃
✓ 219 visites

Description

Le condor

William Malcolm Openshaw, poète, intellectuel et amoureux des oiseaux, a eu plusieurs vies. Depuis des années, il erre aux quatre coins du globe, de Mexico à Tanger, en passant par Bogotá et Le Caire, ne fréquentant que les quartiers les plus pauvres. « Je me contente de traverser les villes, de les quitter en marchant lentement. » William est un homme hanté par de mystérieuses tragédies, par des secrets dont il ne parle pas. Au Portugal, à la suite d’une agression, il fait la connaissance de Henry Richardson, attaché à l’ambassade britannique de Lisbonne. Ce dernier semble en savoir beaucoup sur le passé de William, beaucoup trop même. Sur les disparitions, les morts violentes, les ombres et les trahisons qui ont jalonné son parcours. Richardson a peut-être même les réponses aux questions que se pose William sur sa vie d’avant, sur la tragédie qui a brisé son existence. Une véritable partie d’échecs à base de manipulations s’engage alors entre les deux hommes, dont l’issue ne peut être que tragique.

Stig Holmås, tout en nous proposant une intrigue d’une efficacité absolue, s’interroge sur la condition humaine avec une lucidité déchirante. La beauté et la puissance de l’écriture ne font qu’ajouter à l’éclat de cette perle noire, publiée en 1991, et considérée par beaucoup d’amateurs comme un chef-d’œuvre absolu du genre.


Sonatine, 2 juin 2016
Tags : -

ISBN 9782355844898
Notice auteur sur Wikipedia
Bibliographie sur les catalogues de la BNF et le VIAF
Recherchez ce livre dans la librairie la plus proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 critique de la presse en ligne

du 14 février 2016 😃😃

A sa lecture, on pense à la dureté des rapports humains des récits de Jim Thompson, de Francis Ryck ou de David Goodis.

Lire sur le blog

8 critiques de la blogosphère

du 13 octobre 2016 😃😃

Non, je ne dirai pas comme certain que ce livre est un chef d’oeuvre mais je pense que sa lecture va vous marquez à jamais comme je l’ai été. Elle déroute, dérange, agace et lasse parfois.

Lire sur le blog

du 29 juillet 2016 😃

On oubliera sans doute très vite l’histoire en elle-même, mais il restera certainement des impressions, des émotions et des cicatrices au delà de cette lecture.

Lire sur le blog

du 21 juillet 2016 😃😃😃

Je sais déjà qu’il fera partie des rares livres que j’aurai plaisir à relire, encore et encore. C’est magistral, vraiment. À lire de toute urgence !

Lire sur le blog

du 3 juillet 2016 😃😃😃

Il y a ce style si simple, si expressif, si beau, si poétique, que l’on n’a pas envie de poser le livre, que l’on n’a pas envie de le quitter.

Lire sur le blog

du 23 juin 2016 😃😃

Une véritable partie d’échecs à base de manipulations s’engage alors entre les deux hommes, dont l’issue ne peut être que tragique.

Lire sur le blog

du 17 juin 2016 😃😃😃

C’est divinement écrit par un auteur lui-même avant tout poète et l’écriture est aussi magique que douloureusement désespérée comme du James Sallis.

Lire sur le blog

du 15 juin 2016 😃😃😃

Ce roman va entrer dans mon panthéon, celui des auteurs que j’aime-déteste parce que je voudrais, tellement, tellement, savoir écrire aussi bien.

Lire sur le blog

du 25 mai 2016 😃😃😃

C’est à la fois poétique, noir comme jamais, mais c’est tellement bien écrit, bien narré, putain on s’en remet pas.

Lire sur le blog