kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature britannique

Le chant de l’assassin

que disent les 14 avis scannés sur le web du roman policier de R. J. Ellory traduit par Jean Demanuelli  ?

Histoire du soir : Le chant de l’assassin est une nouvelle preuve de l’immense talent de conteur de R.J. Ellory, un « slow motion thriller » magistral, dont le suspense mélancolique vous retiendra captif jusqu’à la dernière page !
Page créée le 23/05/2019 - mise à jour le 29/04/2020 à 16:43

Tableau de bord




le fil du web



4ème de couv

1972. Condamné pour meurtre, derrière les barreaux depuis plus de vingt ans, Evan Riggs n’a jamais connu sa fille, Sarah, confiée dès sa naissance à une famille adoptive. Le jour où son compagnon de cellule, Henry Quinn, un jeune musicien, sort de prison, il lui demande de la retrouver pour lui donner une lettre. Lorsqu’Henry arrive à Calvary, au Texas, le frère de Riggs, shérif de la ville, lui affirme que la jeune femme a quitté la région depuis longtemps, et que personne ne sait ce qu’elle est devenue. Mais Henry s’entête. Il a fait une promesse, il ira jusqu’au bout. Il ignore qu’en réveillant ainsi les fantômes du passé, il va découvrir un secret que les habitants de Calvary sont prêts à tout pour ne pas voir divulguer.

Avec ce retour aux sources qui évoque par bien des aspects Seul le silence, R. J. Ellory nous livre un roman magistral, d’une puissance émotionnelle rare. Un de ses plus humains, un de ses plus sombres aussi.

ISBN 9782355846618

recherches associées


Carrousel