kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures nord-américaines
  4. > Littérature américaine

Le Voleur de voitures : que dit le web du roman policier de Theodore Weesner ?

Page créée le 02/09/2015 - mise à jour : 14/03/2016 à 00:00


L'appréciation est bonne sur le web littéraire.
Les internautes trouvent ce livre : #initiatique #pépite.

Tableau de bord




3 occurrences sur le web



4ème de couv


Alex, seize ans, vient de voler sa quatorzième voiture. Pas pour la revendre ou se lancer dans un trafic, non, juste pour conduire, s’évader d’un morne quotidien coincé entre une scolarité dont il s’est totalement désintéressé et une famille éclatée – un père alcoolique ouvrier chez Chevrolet, une mère partie ailleurs en emmenant avec elle son petit frère.

Largement inspiré de la jeunesse de l’auteur qui, comme Alex, découvrit la lecture en maison de correction après avoir été arrêté au volant d’un véhicule qui n’était pas le sien, Le Voleur de voitures arrive à créer un personnage universel, un adolescent paumé qui sombre dans la délinquance sans même en avoir conscience. Il s’embourbe mollement, espérant se faire arrêter pour que quelque chose vienne, enfin, perturber son existence morose.

En suivant l’inexorable coulée de ce personnage qui perd pied, Theodore Weesner tresse un roman initiatique sensible et émouvant sur les relations père-fils, sur l’apprentissage de l’amour à l’adolescence, la recherche du frère perdu et la fin de l’enfance.

Inédit en France, Le Voleur de voitures est considéré comme un classique de la littérature américaine, sans cesse réédité aux Etats-Unis, paru en Angleterre, au Japon, en Allemagne, en Roumanie et récemment en Italie. Les droits du roman ont été achetés l’an dernier par le cinéma.

ISBN 9791092159073

Recherches associées


Carrousel