Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Polar : roman policier et noir
  3. > Littérature nord-américaine

Le Pique-nique des orphelins / Louise Erdrich

< / >

Les indicateurs

Le Pique-nique des orphelins, de édité par Albin Michel - Terres d'Amérique - le 30 décembre 2015,
est apprécié par la blogosphère et en vue sur 11 sites + 1 podcast .
Tag(s) :  
Lieu(x) de l'intrigue : Dakota du Nord
Cette notice a été consultée par 167 visiteurs.

Description

Le Pique-nique des orphelins
Titre original : The beet queen
Traduit de l'américain par Isabelle Reinharez

Traducteur : Isabelle Reinharez

La dernière chose que Mary et Karl entrevoient de leur mère, c’est la flamme de ses cheveux roux émergeant du biplan qui l’emporte pour toujours aux côtés d’un pilote acrobate... Devenus orphelins, les enfants montent dans un train de marchandises afin de trouver refuge chez leur tante, dans le Dakota du Nord.

Ainsi commence, en 1932, une chronique familiale qui s’étend sur plus de quarante ans, et fait vivre toute une galerie de personnages hors du commun en proie aux paradoxes de l’amour.

Cette nouvelle traduction du deuxième roman de Louise Erdrich, paru aux États-Unis en 1986, permet de (re)découvrir l’un de ses plus beaux livres, qui préfigure déjà la puissance et la beauté d’une des œuvres les plus singulières de la littérature américaine.

« Une prose qui allie le réalisme magique de García Márquez et le rythme narratif de Faulkner. » Philip Roth

« Un roman violent, passionné et surprenant, dont la force nous électrise. » Angela Carter

ISBN 9782226319449

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

12 occurrences sur le web

Totalybrune du 25 juin 2017 😃

Le pique nique des Orphelins est un roman d’une richesse humaine hors pair et une vraie invitation à remonter le temps.

Lire sur le blog

Boomerang du 5 avril 2017

L’Amérique de Louise Erdrich

Télécharger le podcast

Bibliobs du 30 mars 2016 😃😃😃

Nul écrivain ne mène la vie aussi dure à ses personnages. Son imagination est sans limite, et sa phrase, capable de tous les prodiges.

Lire sur le blog

Les mots de la fin du 22 mars 2016 😃

De l’apparence à la réalité en passant par les sciences occultes, des femmes fortes et des hommes fragiles, des amours enfouis, des blessures qui ne se referment pas, j’ai été happée par le tourbillon impétueux de cette famille explosée.

Lire sur le blog

Fragments de lecture du 4 mars 2016 😃😃

Louise Erdrich prend le temps. Elle est aussi structurée qu’une araignée en train de tisser la toile qui emprisonnera ses futures proies.

Lire sur le blog

Lecturissime du 9 février 2016 😞

Je ne suis pas parvenue à m’intéresser réellement au sort des protagonistes ni à comprendre où voulait en venir l’auteur.

Lire sur le blog

Unwalkers du 9 février 2016 😃😃

Une belle rencontre une fois encore avec la plume de Louise Erdrich que j’avais découverte avec son magnifique roman « La malédiction des colombes ».

Lire sur le blog

Le blog de mimi du 6 février 2016 😃

J’ai apprécié l’écriture de Louise Erdrich, qui avec le temps, et l’expérience a gagné en précision, et en finesse.

Lire sur le blog

My Inner Shelf du 3 février 2016

Un drôle de roman donc, clairement pas à la hauteur de La chorale des maîtres bouchers, mais qui se lit malgré tout, même si la conclusion laisse à désirer.

Lire sur le blog

D’une berge à l’autre du 15 janvier 2016 😃

Sans cynisme, avec une pointe d’humour noir, une écriture puissante et poétique, un art consommé des dialogues et de la mise en scène.

Lire sur le blog

Nyctalopes du 8 janvier 2016 😃

Un beau roman sombre et torturé, heureusement, Louise Erdrich nous accorde une infime lueur d’espoir à la fin, infime, mais qui fait du bien !

Lire sur le blog

Cathulu du 5 janvier 2016 😃😃

L’écriture magnifique et l’inventivité narrative de l’auteure font de ce récit une petite merveille à (re) découvrir sans plus attendre !

Lire sur le blog