kézako Bibliosurf
Bibliosurf
  1. Accueil
  2. > Genres et pays
  3. > Littératures européennes
  4. > Littérature française

Le Palais des Orties

que disent les 12 avis scannés sur le web du roman de Marie Nimier  ?

L’Obs : Nora et Simon gagnent leur vie en vendant des orties. L’arrivée de Fred, une jeune « woofeuse », déclenche une passion inattendue. Un roman très piquant, par la romancière de « la Reine du silence ».
Page créée le 11/07/2020 - mise à jour le 28/11/2020 à 23:15

Tableau de bord




Le fil du web



4ème de couv


Quelque part en France, une campagne modeste, un peu défigurée. Au fond d’une vallée, à quelques kilomètres d’un village, des hangars recouverts de tôles mangées par la rouille, une ferme où tout serait à reconstruire.
Autour, des champs d’orties. Nora et Simon vivent là avec leurs deux enfants. Ce n’est au départ ni un choix ni un rêve. Ils gagnent leur vie avec une plante que tout le monde arrache. L’ambiance est gaie, plutôt. On se serre les coudes. On est loin du bon vieux temps, loin des exploitations à grande échelle, loin de l’agriculture bio et raisonnée. C’est la débrouille. Et puis, un jour, arrive une jeune fille avec son sac à dos. Frederica. Fred fait du woofing. Contre le gîte et le couvert, elle offre ses bras.
Le Palais des Orties est un roman d’amour et de métamorphoses, le récit d’une passion brûlante.

ISBN 9782072901294

Recherches associées


Carrousel