Bibliosurf II, webographie littéraire

  1. Accueil
  2. > Roman graphique

Le Monde du dessous / Anne Sibran & Didier Tronchet < / >


Les indicateurs

Le Monde du dessous, édité par Casterman le 20 mai 2015,
est très apprécié par la blogosphère et en vue sur 1 site + Youtube.
Cette notice a été consultée par 27 visiteurs.

Description

Le Monde du dessous

Ce récit envoûtant révèle l’effroyable exploitation de la mine d’argent de Potosi (Bolivie) par des générations d’Indiens, qui ont fait la fortune des conquistadors espagnols au prix de millions de morts chez les mineurs. Toutes les croyances et superstitions des indiens sont parfaitement incarnées par le dessin haut en couleurs de Tronchet, qui donne à son album un ton proche du réalisme fantastique de la littérature sud américaine (Gabriel Garcia Marquez, Isabel Allende...).

ISBN 9782203094406

Wikipedia  BNF  VIAF 
Commander ce livre chez un libraire proche de chez vous via Place des libraires ou leslibraires.fr

1 occurrence sur le web

Télérama du 10 juin 2015 😃😃

Pour Didier Tronchet, ce livre avait tout du terrain miné : le style, d’une luxuriance raffinée, y fait image, mais les images étaient à réinventer pour éviter les clichés de la reconstitution historique et du pseudo-fantastique.

Lire sur le blog

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

18 janvier 2017 : Comment j'ai dessiné "Sortie de route", la leçon de dessin de Didier Tronchet (connectez-vous à la chaine Youtube France Inter )

Un road movie qui dégénère. Dans sa BD "Sortie de route", parue chez Glénat, le dessinateur Didier Tronchet raconte la virée de Régis et Valérie qui roulent ...

Vidéo recherchée automatiquement sur Youtube

Le résultat peut ne pas correspondre à la notice du livre.

4 juin 2015 : Bande dessinée : l'histoire de la mine de Potosi en Bolivie racontée par Didier Tronchet (connectez-vous à la chaine Youtube TV5MONDE )

Potosi est le nom d'une ville en Bolivie où se trouve une mine d'argent. Dans cette mine, 8 millions d'Indiens ont péri en quatre siècles et demi d'exploitation.